J’ai cru que ma cup était restée coincée dans mon vagin (+ une vidéo hilarante de Christina Tried Her Best) !!

Hello tout le monde,

Un petit article bien frais pour célébrer l’arrivée tant attendue de l’été avec cette vidéo assez hilarante de Christina Wolfgram de « Christina Tried Her Best » qui nous explique ses déboires avec sa coupe menstruelle.

Allez, c’est juste pour se détendre 5 minutes en cette période estivale : prenez un verre et dégustez, c’est ma tournée 😀

 

La panique de la cup coincée à l’intérieur

Et oui, ça arrive régulièrement que j’aie des messages paniqués de jeunes femmes – parfois pas si jeunes finalement ^^ – qui m’expliquent qu’il faut qu’elles filent aux urgences parce qu’elles n’arrivent pas à faire redescendre leur cup.

J’avais déjà parlé de paniques liées au déploiement de la cup dans cet article Au secours, ma cup ne se déplie pas ! Que faire ?, mais je n’avais pas développé plus que ça la crainte que peuvent ressentir certaines lorsque le retrait leur semble difficile.

Alors, rassurez-vous, il n’y a à ma connaissance aucun fait divers de cup coincée dans le vagin… et encore moins ayant entraîné une mort lente et douloureuse 😉

Bon, plus sérieusement, si par hasard ce genre de mésaventure vous arrivait, retenez bien ceci :

Plus vous êtes tendue et/ou stressée, plus les muscles de votre vagin vont se crisper et se resserrer

Ce qui ne vous aidera évidemment pas.

 

Christina Tried Her Best -comment utiliser une cup

Petite présentation de la cup et de son utilisation par Christina de « Christina Tried Her Best »

 

La parade ultime dans cette situation : se détendre

Donc, première chose à faire : on essaie de se détendre !

Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire mais au moins, on essaie : on va marcher 2 minutes, on lit une BD, on mate une vidéo…bref, on essaie de faire redescendre la pression à l’intérieur du corps (et du cerveau).

Ensuite, on revient et on se met au-dessus des toilettes et là, on fait quelque chose qu’on fait depuis notre naissance : on pousse comme si on était constipée.

Et là, Ô miracle, votre cup va se faire expulser comme une malpropre hors de votre vagin.

N’oubliez pas de la rattraper au vol ! Vous rigolerez peut-être un peu après coup en pensant que vous avez pu croire qu’elle resterait agrippée à vos parois vaginales.

 

Et si vous avez besoin d’un peu plus d’informations sur tout cela, je vous invite à aller lire ou relire le mode d’emploi d’une coupe menstruelle en 10 points. Vous y trouverez des indications :

  • pour bien l’insérer,
  • bien la retirer,
  • comment l’entretenir,
  • etc.

 

Et maintenant, place à la vidéo !

 

J’ai cru que ma cup resterait coincée en moi par Christina Wolfgram

J’ai trouvé cette vidéo plutôt fun, alors je vous la mets ici (c’est en anglais) :

 

 

 

Pour celles qui ne parlent pas anglais, voici un petit résumé de ce que raconte cette charmante jeune femme.

 

C’est l’histoire de Christina qui utilise une cup pour la 1ère fois

Pour commencer, Christina nous rappelle ce qu’est la cup : à quoi ça sert (c’est une alternative aux tampons pour celles qui n’ont pas suivi ^^), comment ça s’insère etc.

Elle nous indique que la première fois, elle l’a mise après l’avoir insérée en C-Fold (voir plus de pliages de cups si besoin) sans aucune difficulté. Et là, incroyable, elle a fait sa vie pendant 12h sans aucune fuite.

Génial !

 

Retirer la cup n’était pas aussi simple que de la mettre

Elle explique qu’on ne peut pas tirer directement sur la tige à cause de l’effet de succion (ou effet ventouse), mais qu’il faut atteindre le bas de la cup et le pincer pour retirer cet effet ventouse et ôter la cup.

Du moins, c’est ce qui est indiqué sur le mode d’emploi.

 

Porter des ongles longs : l’erreur !

Elle nous rappelle qu’elle a l’habitude de garder des ongles assez longs. Et au moment où elle a voulu retirer sa cup, elle s’est dit que ses ongles étaient vraiment TRES TRES longs !

 

ongles longs et coupe menstruelle

Porter des ongles longs quand on veut retirer sa coupe menstruelle, une bonne idée ?

 

Donc là, réunion en urgence chez sa manucure, qui s’est empressée de lui demander :

Mais pourquoi coupez-vous vos beaux ongles longs ?

« Bah heu… parce que…. je n’arrive pas à retirer… heu…. mes lentilles de contact ! Coupez-les vite s’il vous plaît !! »

 

Bon, perso il m’arrive d’avoir les ongles bien longs et je n’ai aucune difficulté particulière avec ma cup, sachez-le 😉

 

Mettre une cup m’a permis d’en savoir plus sur moi-même

Par exemple, elle a découvert que lorsqu’elle était anxieuse, les muscles de son vagin devenaient contractés. Même ARCHI-CONTRACTES !

Elle a donc cherché sur internet et a trouvé plein de forums de discussion et de femmes à qui cette mésaventure était aussi arrivée.

S’il vous plaît, aidez-moi à retirer cette cup hors de moi !

Et là, beaucoup de femmes lui ont parlé des muscles pelviens que l’on utilise notamment au moment d’un accouchement afin d’expulser le nouveau-né.

 

utiliser les muscles pelviens pour retirer sa cup

Les muscles pelviens : bien utiles pour accoucher… et pour retirer sa cup !

 

Sauf que là, il s’agissait d’accoucher… d’une cup 😀

Et donc, avec ses nouveaux ongles courts et sa nouvelle compétence en terme d’utilisation de muscles pelviens – après environ 100 tentatives quand même –  elle a réussi à retirer sa cup !

BRAVOOOO !

J’ai continué à utiliser ma cup pendant les 4 jours suivants de mes règles

Plutôt que de flipper – comme on dit aussi aux cavaliers qui ont fait une chute de cheval de remonter aussitôt – Christina a décidé de continuer à utiliser sa cup pendant les 4 jours suivants qu’ont duré ses règles.

Et c’est devenu à chaque fois un peu plus facile !

A la fin, il ne lui a fallu que 20 minutes pour retirer sa cup….

(Bon bah moi il me faut une demi-seconde à chaque fois, hein, je préfère préciser quand même).

 

Bravo ! J'ai retiré ma cup !

Bravo ! J’ai réussi à retirer ma coupe menstruelle !

 

Et elle conclut en disant que si on décide de se mettre à la cup, elle nous souhaite bonne chance et nous rappelle surtout de ne pas oublier de limer nos ongles !

 

 

Voilà, c’était donc l’expérience plutôt fun partagée par Christina Wolfgram de Christina Tried Her Best.

J’espère que ça vous a plu à vous aussi ? Ou peut-être que ça vous a rappelé des souvenirs ?

Vous m’en parlez en commentaire ?

++

 

 



Vous aimerez aussi

40 commentaire(s)

  1. Oh la première fois que j’ai voulu retirer ma FleurCup, jeune fille vierge j’ai eu tellement mal! J’ai donc paniqué et puis je me suis dis « non, tu va regarder la télé, te calmer et recommencer! » après une douleur des plus atroces j’ai réussi à la retirer peu de temps après…. Puis je l’ai remise (quelle motivation, je sais je sais…..) j’ai du la retirer sous la douche, essoufflée et souffrante! Je sentais la douleur entre les jambe, je me dis que ça m’amuserais plus tard de comparer la douleur cup et le sexe XD

    Finalement j’ai changé de cup et tout s’est passé sans douleur ^^ d’ailleurs ton site m’a beaucoup aidé je te suis depuis mes débuts !

    • Hello Cathy,
      Mais mon Dieu, ça a eu l’air terrible dis donc !
      Bon, je suis contente de t’entendre dire que ça s’est arrangé, mais quand même, c’est pas cool…
      Bref, laquelle te convient finalement ?
      Et je suis ravie si j’ai pu t’aider 🙂

  2. Bonjour:
    Merci pour votre site Lena, Il est plein de bonnes informations et astuces.
    Au sujet du syndrome toxique, je ne comprends pas comment si le sang dans ma CUP n’est pas directement en contact avec mon vagin, la bactérie du staphylocoque doré qui se développe dans mon flux menstruel peut passer dans mon corps? Le risque serait au moment de l’extraire? Ou quand elle déborde?
    Si vous avez plus d’info depuis votre article je vous remercie.

    • Hello Ther,
      Alors, pour tenter de te répondre – sachant que je ne suis pas du tout médecin moi-même – le sang s’écoule depuis les muqueuses de ton vagin et atterrit dans la cup. Donc, le contact existe à ce moment-là.
      Mais encore une fois, il faut rappeler que le SCT est vraiment RARE, ce n’est pas parce qu’on en parle beaucoup en ce moment qu’il faut psychoter pour autant.
      Enfin, ce n’est que mon avis 🙂
      J’espère que ça répondra à ta question ?
      En tout cas, merci pour les compliments, c’est très gentil 🙂

  3. Bonjour,
    Je voulais simplement te remercier pour cet excellent site qui m’a beaucoup éclairé pour mon passage à la cup.
    Cela faisait un moment que je ne supportais plus les tampons, que les serviettes n’étaient pas ce qu’il y avait de plus agréable, et que je voulais passer à quelque chose de plus sain.
    Portant un anneau pour moyen de contraception, ma gynéco m’a parlée de la cup. Je me suis donc mis à chercher une cup. J’aurais pu être noyée sous toutes les marques qui existent, seulement, je suis tombée sur ton site (une vraie mines d’informations) et j’ai pu choisir celle qui correspondait le plus à mes besoins. J’ai choisi la luneale. Je ne voulais pas de tige, j’ai appris (grâce à ton site) qu’au vu de mon flu, il me fallait des trous de bonnes tailles, made in france, etc. Je l’ai essayé une fois avant mes règles et cela fait 2 jours de règle que je la porte. Je dois dire que c’est une révolution! Le bonheur… Aucun souci pour la mettre, pas de fuite, bonne tenue, je ne la sents pas… Bref, c’est super.
    Je tenais donc à te remercier, car sans ce site, je n’aurais peut-être pas oser sauter le pas, ou j’aurai choisi une cup au hasard, elle ne m’aurait peut-être pas convenu, j’aurai peut-être laissé tomber… alors merci encore!
    😉

    • Hey,
      Mais merci Julie pour ce message trop trop gentil, c’est adorable !
      C’est génial de voir que le site t’a aidée à bien choisir, ton message va me faire la journée !

      Un grand merci à toi pour ça et longue vie de cuppeuse 🙂

      ++

  4. Bonjour

    J’ai utilisé une cup pour la première fois aujourd’hui cependant au moment d’aller au toilette je ne sentais même plus la tige. Elle s’était enfoncé. Je voulais savoir si c’était normal qu’elle s’enfonce comme ça? Et sinon que puis je faire pour éviter cela ?

    Merci

    • Hello Barbara,
      Alors, je ne sais pas si tu avais lu le mode d’emploi de la cup sur le site ?
      Pour les femmes qui ont un col de l’utérus haut, la cup peut effectivement aller se placer très haut : pas de panique, c’est tout à fait normal !
      Ne t’inquiète pas et continue comme ça 🙂
      N’hésite pas à revenir m’en parler si tu veux ?
      ++

  5. Bonjour, désolée de poster ici mais les commentares sont fermés sur le sujet . Je suis débutante totalement novice de la cup je ne connaissais même pas il y a 3 semaines … c’est le temps que j’ai mis pour lire beaucoup de chose et me lancer.
    J’ai acheter la fleurcup dans les deux tailles (j’ai des cycles complètement différent suivant les mois). Je viens juste de tester pour la première fois d’inserer La cup sans mes règles histoire d’être prête avant mon départ de vacances ou mes règles vont pointer le bout de leur nez. Je ne connais pas trop bien l’interieur De mon corps mais je ne suis plus vierge et je n’ai pas eu d’enfants. J’ai pas de soucis pour insérer la cup mais je n’arrive pas la tourner comme j’ai pu lire mais voilà maintenant je saigne !! Je Sais que je suis Sensible au niveau du col ( je saigne souvent après un rapport) et je me suis fait mal mais du coup je me suis fait peur. Je ne sais pas trop comment faire. Si je n’arrive pas à la tourner c’est parce qu’elle n’est pas bien placée ? J’arrive à l’enlever plutôt facilement aussi alors je c’est qu’elle est mal placée? Je suis un peu perdu. Merci pour le blog il m’a beaucoup aidé à me décider

    • Hello Cindy,
      Pas de panique : si tu la mets et l’enlèves facilement, c’est déjà un très bon début 🙂
      Peut-être que tu devrais mettre un peu de lubrifiant pour t’aider ? Normalement, le sang des règles sert de lubrifiant, mais tu peux peut-être aider un peu avec de l’eau ou un lubrifiant classique ?
      De toute façon, tu n’es pas du tout obligée de la faire tourner : c’est une précaution pour vérifier qu’elle est bien déployée partout. Donc si elle fait bien son office sans ça, ne t’embête pas !
      J’espère que ça t’aidera ?
      N’hésite pas à revenir nous donner des nouvelles 🙂
      ++

  6. Bonjour,
    Moi je suis nouvelle avec la cup et je trouve que son utilisation est souvent très mal expliquée. Par exemple, pour une utilisatrice de tampon AVEC APPLICATEUR, l’info comme quoi il faut mettre la cup plus bas que le tampon ou à une phalange de ton col ou je ne sais quoi, ça ne veut rien dire. Alors en tant qu’utilisatrice du dimanche du tampon avec applicateur, je me suis dit bêtement en regardant les schémas et les instructions fournies : il faut que le tige dépasse un peu comme le fil du tampon. Après ma première utilisation qui n’a pas été d’un super confort, je suis allée me renseigner sur des sites et j’ai du chercher pendant des heures pour trouver UNE vidéo qui disait qu’il fallait que la cup soit complètement à l’intérieur.

    Ensuite vient le moment où je dois l’enlever. Donc je pousse, je pince et je tire doucement comme indiqué. Je ne suis pas stressée parce que je ne sais absolument pas à quoi m’attendre et là horreur ! J’ai l’impression que la cup emporte mon utérus et mes organes avec elle. Le douleur est intense, alors je me dis que j’ai pas pincé assez fort pour retirer l’effet de ventouse. Je me calme, je recommence et bon ça « passe » mais en me faisant quand même un mal de chien qui dure un moment après avoir retirer la cup. Là je me suis dit c’est bon, plus jamais.

    Sauf que bon, j’ai pas claqué 20€ pour rien quand même ! Alors je décide que je la réutiliserai mais pas avant d’être bien sûre de l’utiliser correctement. Et franchement, comme pour l’application, les explications pour le retrait ne sont pas très claires et c’est seulement après plusieurs heures que je trouve LA vidéo qui explique bien : il ne faut pas seulement pousser, pincer et tirer, il faut aussi faire bouger la cup par à coup de gauche à droite (comme montré sur la vidéo). Moi, j’ai carrément pas hésité à presque replier la cup en 2 pour retirer complètement l’effet ventouse.

    Une dernière chose qu’aucuns sites ne dit que la vidéo ne montre pas vraiment parce que ça paraît évident et bête mais qui, je pense, ne l’est pas pour toutes (en tout cas ça ne l’était pas pour moi) c’est que contrairement aux tampons où tu te met un peu de sang sur les doigts, là faut vraiment trifouiller dans son vagin et s’en mettre pleins les doigts. Tu ne dois vraiment pas hésiter à enfoncer tes doigts dans ton vagin et ce même si tu pousse et que du coup la cup est vraiment à la sortie.

    • Hello iio,
      Et merci pour ce témoignage !
      Bon apparemment, ce n’était pas l’expérience du siècle pour toi… pour te répondre, moi j’ai essayé de fournir le plus d’infos possible sur ce blog, notamment via ces pages et articles :

      Mais je suis sincèrement désolée que tout ça ne t’ait pas plus aidée pour ton 1er essai… et je n’ai probablement pas assez insisté sur le côté « sanglant » de la chose, mais en effet ça fait partie du scénario.

      Bref, ça me désole que ça ne t’ait pas plu mais en même temps, peut-être que ça te plaira à un autre moment de ta vie ?
      Ou peut-être pas 🙂

      En tout cas, c’est très sympa à toi d’être venue nous donner ton ressenti ici.
      Si ça te dit, j’aimerais bien t’interviewer pour que tu nous dises un peu plus ce qui t’a bloquée/déplu… ça permettrait peut-être à d’autres de voir que ça ne plait tout simplement pas à toutes les femmes et de voir une autre vision que celle des fabricants où tout est toujours rose 😉
      Tu me dis si ça te tente ?

      En tout cas merci pour ce commentaire !
      A bientôt j’espère 🙂

  7. Bonjour!
    Quand la cup est pleine, ou si les trous se bouchent, concrètement que se passe t-il ? Est-ce que tout le contenu de la cup en ressort d’un coup? Ou bien les fuites se font tout doucement en goutte à goutte comme le flux des règles? C’est une question qui me stresse un peu ^^
    Merci et bonne journée 🙂

    • Hello Coco,
      Ben écoute, ça s’écoule un peu comme le flux des règles habituel en gros 😉
      Ça ne sort pas en mode Tsunami, ne t »inquiète pas ^^
      ++

  8. Bonjour Lena!

    Je me permets de t’écrire parce que je cale complètement…
    Je suis une des premières adeptes de la cup, j’ai commencé en 2011 avec une fleur cup taille 1 et entre elle et moi, ça s’est tout de suite bien passé.
    Puis, début de grossesse, fausse ‘couche’ si on peut dire, oeuf blanc plutôt, ma gêné m’avait donné un truc pour faire partir le tout (si j’ose dire) autant dire qu’il était temps d’avoir ma cup… Je la stérilise… l’oublie, et elle a fondu dans ma casserole dont toute l’eau s’était évaporée!
    Au secoooooooours! On partait pour un week-end en famille, dans un gîte avec piscine, il me fallait une cup! A l’époque, il était difficile d’en trouver ailleurs que sur le net, étendu cherchant, j’ai trouvé un petit magasin bio à 50 km de chez moi… j’y cours.
    33 ans, l’intention d’accoucher d’ici peu (hahum) je me dis qu’il serait plus malin de prendre la taille 2.
    Que nenni! Trop grande! impossible de la déplier, elle me fait mal, je recommande une fleur cup taille 1.
    5 mois, nouvelle grossesse, de nombreuses années sans règles de part ma contraception et maintenant, me revoici avec un stérilet de cuivre et bien besoin de recommencer avec la cup.
    Ma fleur cup Taille 1, laisse tomber, maintenant ça fuite de partout.
    L’autre (dont je ne me rappelle pas la marque, elle était italienne, emballée dans un petit sac blanc à pois rouges) Taille 2, il me fait du temps et j’arrive plus ou moins à la maitriser, mais je ne suis pas convaincue. De toutes façons, l’une comme l’autre ont a peu près 5 ans, il serait peut-être temps de changer…
    Une amie me parle de la Saforelle, elle est jolie, j’achète! Taille 2.
    Elle me parait tellement souple! Je l’insère et on dirait que je fais une petite chiffonnade à l’intérieur de mon vagin!
    J’ai lu ton article sur la cup qui ne se déplie pas mais là, c’est carrément l’horreur, elle me parait tellement molle! impossible de la visser et je n’arrive pas à sentir quoi que ce soit à l’intérieur… c’est si serré!
    As-tu déjà essayé la Saforelle? juste pour voir si elle te parait plus souple qu’une autre et que ça peut poser problème, je n’arrive pas à voir des témoignages d’utilisatrices de cette marque et donc à me faire une idée. Ça m’embêterait de changer de marque car je viens de l’acheter, ce n’est pas donné mais si effectivement j’apprends que c’est pareil pour d’autres, je me dirais que c’est comme ça, si par contre je vois que beaucoup s’en sortent, je persévérerai!

    Merci pour ton avis,
    et merci pour tes conseils!

    • Hello Marine,

      Merci pour ton message 🙂

      Alors écoute, je ne suis pas sûre d’avoir tout bien suivi : finalement, tu as accouché par voie basse ou pas ?
      Quoi qu’il en soit, non je ne connais pas la Saforelle personnellement 😉
      Mais si tu la trouves trop souple et pas pratique, mieux vaut en changer, tu ne crois pas ?
      Tu as des groupes sur Facebook où on peut revendre ses cups je crois bien…

      Donc, à priori, je te conseillerais un cup en grande taille et après, prends-en une un peu tonique quand même si tu n’aimes pas trop souple ?
      Par exemple la Louloucup (tu as une taille un peu plus souple, mais qui se déploie très bien), La Mïu (idem), la So’Cup qui est souple de corps et seul le bourrelet est plus rigide…
      Bref, il y en a pleins 🙂
      Tu as un récapitulatif des cups testées, je ne sais pas si tu l’as vu ? En face de chaque cup, tu as une review qui te détaille ses caractéristiques.

      J’espère que tout ça t’aidera !
      Tu me tiens au courant ?

      ++

  9. Bonjour!

    Je vierge, j’ai un vagin très étroit, un utérus haut et je galère pour retirer ma cup. D’abord, elle se place toujours haut. J’ai beau pousser, elle ne descend pas assez. Et j’arrive tout juste à glisser un doigt vers le haut de la cup pour la déventouser: j’entends bien un prrrt, mais j’ai peur quel se recolle juste après.
    Et puis, avec un vagin étroit, je n’arrive pas à introduire à la fois le pouce et l’index pour aller la pincer.
    Résultat : après une demi heure d’efforts, je ne trouve pas d’autre solution que de tirer sur la tige. Ça résiste, mais je finis par y arriver. C’est un peu désagréable sans faire franchement mal, mais peut-être que je me ventouse sans m’en rendre compte.
    Avez-vous une solution à mon désespoir ^_^ ?

    • Hello Cécé,
      Pour te répondre, es-tu allée lire cet article dédiée aux jeunes filles vierges qui se mettent à la cup ?
      Là, tu as plein de conseils pour bien gérer la mise en place et le retrait.
      Tu as aussi plusieurs cups conseillées pour les toutes jeunes filles, ça pourrait peut-être t’intéresser ?
      Maintenant, il faut aussi accepter de prendre le temps d’apprivoiser la cup : parfois ça peut être un peu plus long pour certaines, no stress.
      Enfin, pour le fait qu’elle monte haut, c’est que tu dois avoir un col haut, ça n’a aucune espèce d’importance, ne t’inquiète pas 😉
      ++

  10. Bonjour,

    Cela fait 1.5 ans que je me suis mise à la cup, mais c’est toujours difficile et j’hésite à arrêter tellement je galère pour la retirer…
    En gros, elle monte tellement haut que même en contractant/et j’ai l’impression en me détendant je n’arrive pas à la toucher plus que du bout de mon index. Et je n’arrive pas à rentrer et mon index et mon pouce à l’intérieur de mon vagin.
    En plus, le 1er voire le 2eme jour, j’ai du sang partout qd enfin j’arrive à la retirer (pas de fuites pendant qu’elle est en place), ce qui me fait dire qu’elle était peut etre mal mise…
    Au début j’avais la Mooncup taille A, puis j’ai changé pour la Nature cup.
    Mes règles ne sont pas très abondantes, j’ai +35 et n’ai jamais accouché.
    Y aurait-il une autre cup à me conseiller? Ou le fait d’avoir un col de l’utérus haut va me faire galérer en permanence?
    Merci ++

    • Hello Marie,
      Alors, écoute, pour le sang sur les doigts, c’est avec l’habitude que tu deviendras plus efficace, no stress.
      Ensuite, il faut vraiment que tu apprennes à faire descendre ta cup en contractant les muscles pelviens : tu pousses comme quand tu vas à la selle.
      Et quand elle arrive près de la sortie, c’est facile de l’attraper 😉
      Sinon, puisque tu as un col haut placé, tu peux aussi opter pour une cup plus longue comme par exemple la Lilycup ?
      Tu me diras ce que ça donne ?
      ++

  11. Coucou, oui je suis arrivée ici parce que j’ai cru que ma cup était coincée !
    déjà il y avait une petite fuite donc j’ai voulu l’enlever… ca m’a pris 10 minutes (ça passe encore) mais g eu vraiment mal.. du style jessayais de pincer mais comme la cup n’est pas pliée quand on la sort ça ft mal je ne sais pas si c normal ou pas mais ducoup ça m’a fait un petit « choque » , j’ai peur de re avoir mal quoi…

    • Hello Hyeri,
      Alors, il faut vraiment que tu prennes ton temps déjà au tout début, pour te mettre à l’aise.
      Ensuite tu suis bien les conseils pour retirer sa cup : tu commences vraiment par pousser comme si tu allais à la selle (comme si tu fais popo).
      Et là, ta cup arrive près de l’entrée du vagin, et tu passes un doigt pour la maintenir un peu pliée si tu veux. J’espère que ça t’aidera ?
      Tu me tiens au courant ?
      ++

  12. Je suis un homme, et je viens tout juste de découvrir l’existence de ce genre d’appareil. Je réagi à cette vidéo car j’étais en train de lire un article sur le staphylocoque doré. Les filles, faites attention à la qualité de ce que vous acheté, faites des recherches. Sinon, un truc pareil, ça vous gène pas la journée? Et en comparaison d’un tampon classique?

    • Bonjour Liliann,
      Et il n’y a aucun problème, les hommes sont parfaitement les bienvenus par ici
      Donc, pour te répondre, oui c’est très confortable, limite bien plus que les autres protections hygiéniques.
      Et pour le SCT les tampons sont les 1ers concernés en fait.
      Regarde ici pour avoir plus d’infos sur la cup et le Syndrome du Choc Toxique.
      N’hésite pas à revenir poser des questions, c’est avec plaisir et en plus ça me ravit de voir qu’un homme s’y intéresse : c’est pas tous les jours
      ++

  13. Salut
    Tout d’abord merci pour ton blog qui m’a été d’une grande utilité !
    J’aimerais investir dans une cup parce que ras le bol des serviettes !! (je ne porte pas de tampons je ne trouve pas ça confort et pas du tout sain pour mon corps)
    J’ai trois petites questions, la première je suis assez sujette à mycose y-a-t-il une marque de cup plus approprié ?
    La seconde, peux-je porter une cup tout le long de mon cycle ? (bien évidemment en ayant plusieurs cups ! ;))
    Et enfin la dernière question, j’ai 29 ans, je n’ai pas (encore) d’enfants, quelle taille de cup dois je prendre ?
    Merci pour tes réponses et donc ton aide !

    • Hello Tiphaine,

      Avec plaisir, je suis ravie si ça a pu t’aider
      Sinon, pour les mycoses, beaucoup sont soulagées quand elles se mettent à la cup.
      Donc, n’importe laquelle en fait, du moment qu’elle te convient
      Ensuite, oui bien sûr, tu peux la porter tout le temps, que tu n’aies qu’une seule cup ou plusieurs .
      Et pour la taille, c’est une question de confort après.
      Mais pour savoir, il faut tester !
      Tu as un récap ici avec des tests réalisés pour chacune des cups.
      Je te conseille par exemple :

      • une Louloucup petite ou grande, souplesse normale
      • une So’cup petite ou grande
      • Une Mïu souplesse normale petite ou grande…

      Mais les autres sont très bien aussi

      J’espère que ça t’aidera !
      ++

  14. Cc moi j’ai essayer ma cup hier dans la nuit j ai ressenti comme une fuite donc je me lève pour la retirer car il y avait vie une fuite et la ma cup était super loin j’ai pousser mais j’ai eu trop peur coup de panique je me suis dit oh non et en repoussant elle est descendu un peu j’ai pu la retirer mais c’est normal qu’elle remonte autant ???

    • Hello Kelly,
      Pas de panique, oui c’est tout à fait normal : tu dois avoir un col assez haut et du coup elle remonte plus.
      Regarde les explications sur le positionnement de la cup.
      Il faut bien pousser pour la faire redescendre et c’est tout 😉
      J’espère que ça t’aidera ?
      Tu me tiens au courant ?
      ++

  15. Bonjour,

    J’ai acheté une cup (divacup) il a maintenant quelques années. J’ai fais un test dès le départ quand je l’ai reçu.

    Le problème c’est que personnellement j’ai le vagin très très « fermé » j’ai 24 ans et j’ai déjà eu des rapports mais mon vagin n’est pas du tout ouvert. Ce qui fait que lorsque je mets la cup je dois forcer un petit peu, (bon ça rentre quand meme mais il me faut plus de temps) mais quand je l’insere je ne peux pas la mettre en entier avec mes doigts. Elle fini toujours par glisser toute seule à l’interieur (Je ne sais pas si c’est très clair ?) et ensuite c’est très difficile pour moi de (dans un premier temps) vérifier qu’elle est bien en place et (dans une deuxième temps) la retirer !

    Une fois qu’elle est en place dans le vagin (du moins j’espère). Mon vagin se referme dessus et comme il n’y a rien qui dépasse (a la différence d’un tampon avec la ficelle) je galère à mettre mes doigts pour la récupérer. Donc je panique, je n’arrive à rien, il me faut plusieurs minutes pour y arriver puis finalement quand j’y parviens je la range et je n’essaie plus…

    Du coup je voulais savoir si c’était normal que cela ce passe comme ça ? Ou si pour certaines elles peuvent passer la main sans problème car ça ce dilate ?

    Merci d’avance de votre aide car vraiment j’aimerais beaucoup y arriver mais ça m’angoisse beaucoup !

    • Hello Line,
      Alors effectivement, on est toutes différentes et certaines filles sont plus toniques que d’autres (avec un conduit vaginal « plus serré »), certaines sont plus sensibles, etc.
      Tu ne le mentionnes pas, mais déjà as-tu choisi une petite taille ?

      Ensuite, tu as pleins d’infos sur le mode d’emploi d’une cup, pour bien comprendre comment insérer la coupe et la retirer. Je ne sais pas si tu es allée voir ?
      Tu n’es pas censée mettre en entier avec tes doigts : tu vérifies juste qu’elle est bien déployée en glissant ton doigt le long de la paroi et tu la fais tourner sur elle-même pour vérifier partout que c’est ok.

      Une fois que la cup est à l’intérieur, si elle remonte haut, c’est que tu dois avoir un col haut. Ce n’est pas un problème, c’est juste qu’il faut que tu utilises tes muscles pelviens pour la faire descendre (tu pousses comme quand tu vas déféquer). Une fois qu’elle est descendue, tu peux l’attraper facilement. Ensuite tu « décolles » ta cup :

      • soit en pinçant le fond de la cup pour « envoyer de l’air » et annuler l’effet ventouse,
      • soit en tirant tout doucement la tige d’un côté puis de l’autre, de façon à envoyer un peu d’air et à la décoller facilement,
      • soit en insérant un doigt jusqu’au rebord/bourrelet de la cup pour faire entrer de l’air.

      Voilà, je crois que tu sais tout 🙂
      Après, c’est peut-être aussi la Divacup qui ne te convient pas ?
      N’hésite pas à aller regarder la liste des cups testées : tu en trouveras des plus toniques, pour t’aider à ce qu’elle se déploie facilement ?
      Tu me diras ce que ça donne ?
      ++

  16. Bonjour,
    Moi je ne connaissais pas du tout la cup et c’est en voyant la pub à la TV que je me suis dit : « c’est quoi ce truc et comment on le met ?!  »
    Du coup j’en ai acheté et lu le mode d’emploi.
    Bref avec beaucoup de mal à l’insérer , ( je précise que j’ai eu 2 enfants) je décide d’aller faire mes courses etc…
    Le problème c’est que j’ai des règles très abondantes voir hémorragiques et je sentais que j’avais des fuites.
    En rentrant chez moi, je cours aux toilettes et décide de l’enlever.
    Et là prise de panique la cup était remontée et impossible de l’attraper. Je cherchais après, peut être est elle tombée par terre ou dans la cuvette en faisant pipi! Mdr
    Prête à courir aux urgences je me suis détendue et me suis dit : la solution c’est de pousser très fort jusqu’à l’expulser. Ouf elle est sortie enfin !
    Je voudrais juste dire que ce serait bien de préciser ce qu’il faut faire quand ce genre de chose arrive (sur le mode d’emploi par exemple).
    En tout cas moi la cup ne m’a pas servi à grand chose car j’ai eu des fuites. Comme toujours quand j’ai mes règles.

    • Bonjour Sandrine,
      Oui j’imagine que tu as dû stresser, en effet.
      Sinon, j’en parle ici de bien pousser pour faire descendre sa cup.
      Et pour les fuites, as-tu été lire cet article sur le sujet ? Tu trouveras plein d’idées pour gérer ça.

      Parce que justement pour les femmes qui ont des règles très abondantes, elle est d’une grande aide (d’ailleurs tu as cet article aussi pour celles qui ont des règles hémorragiques).

      J’espère que ça te donnera envie de ré-essayer ?
      Tu me diras ?
      ++

  17. Hello !

    Je m’appelle Maureen, j’ai 22 ans et je me suis tout juste mise à la cup car faut dire que les serviettes, c’est pas ce qu’il y a de plus confort et de plus agréable ! N’entendant que du bien de la cup, je me suis dit que ça pouvait peut-être me plaire et me faire passer une période menstruelle plus agréable (parce que les tampons non merci, je m’y suis jamais fait).

    Après avoir comparé différentes cup pendant plusieurs heures (merci à votre site qui m’a guidée comme il se doit là-dessus !) j’ai jeté mon dévolu sur la Femintimate EveCup taille S que j’ai reçu le mois dernier, en pleine période de règles d’ailleurs.

    Hyper excitée à l’idée de la tester, je l’ai donc stérilisée et hop, j’ai tenté de la mettre !
    Mais ahlala, quelle galère ! Je l’ai mise via un pliage en C où j’ai dû m’y prendre à plusieurs reprises : Soit la cup s’ouvrait avant que j’ai le temps de l’enfoncer correctement, soit quand je réussissais enfin à la mettre, elle ne se dépliait pas… Néanmoins, à un moment j’ai réussi (enfin j’ai cru) et je me suis levée des toilettes pour aller me dégourdir les jambes et voir comment je me sentais avec ma petite cup. Bon bah, je la sentais et c’était pas très confort. Mais je me disais que c’était normal, qu’il fallait un temps d’adaptation, tout ça, tout ça ! Au bout d’une demi-heure, je me sentais vraiment pas à l’aise et j’ai découvert que j’avais des fuites… Génial donc, je me redirige donc vers mes toilettes pour la retirer. Et là, ce fut atroce, littéralement. Je n’arrivais pas à l’enlever et dès que je tentais de la retirer, je ressentais de fortes douleurs. J’avais pourtant poussé sur mes muscles périnéaux et tout le tralala au préalable mais ma petite EveCup n’était visiblement pas décidée à vouloir sortir (la vérité, j’ai cru qu’elle était coincée et je m’imaginais déjà aux urgences, la classe !). Finalement, au bout d’une quinzaine de minutes, Hallelujah, j’ai réussi à la retirer (non pas sans douleur mais j’ai réussi !). Visiblement, le sang avait coulé partout, sauf dans la cup ! J’ai donc estimé qu’elle ne s’était pas bien déployée, d’où mon inconfort et les fuites ! Je l’ai rincée, et ensuite je l’ai rangé dans son pochon. Tant pis, j’ai fini mes règles avec mes bonnes vieilles serviettes.

    Mais je déteste finir sur un échec, donc je me suis dit que je réessayerai le mois suivant (non mais oh !).

    Le mois suivant arrive donc et je décide de re-tester ma cup un peu avant l’arrivée de mes règles, tranquillou chez moi. Là, je tente d’essayer le pliage punchdown car le pliage en C m’avait refroidie on va dire. À ma grande surprise j’insère la cup facilement, je reste quelques heures avec et je finis par ne plus la sentir du tout : confort absolu ! Arrive le moment du retrait qui se passe bien et cette fois-ci, sans douleur !

    On peut dire que la première et seconde fois, c’était le jour et la nuit !

    À l’heure où j’écris, mes règles sont arrivées et tout se passe plutôt bien mis à part quelques petits désagréments : Je pense que la taille S me conviendrait plus pour mes derniers jours de règles. Les trois premiers jours, mon flux est plutôt abondant, puis ensuite il s’essouffle peu à peu les quatre derniers jours (mes règles durent en moyenne 7 jours). Pour avoir porté ma cup taille S (15 ml) pendant une nuit de 6h, j’ai eu le droit à de charmantes fuites au réveil ! J’estime donc que la taille S correspondrait mieux à mon flux plus léger et j’ai donc commandé une EveCup taille L (24ml), que je testerai donc le mois prochain !

    J’aurais pu changer de marque mais j’apprécie la EveCup, même si elle n’était pas très amicale la première fois ahah ! Maintenant, je la mets et la retire facilement en quelques minutes ! J’apprécie son côté tonique en fait, et vive le pliage pushdown (une vrai révélation) !

    Sinon la Yuuki m’intéresse pas mal pour mes jours de flux abondant mais sa grande taille me fait un peu peur j’avoue ! Donc pour l’instant, j’attends ma EveCup taille L que je testerai lors de mon prochain cycle et on verra après ! Je préfère tester et y aller progressivement !

    Voilà, c’était ma petite histoire de mes débuts avec la cup ! Affaire à suivre donc ! 🙂

    • Waoooowwwww !
      Merci Maureen pour cette superbe review sur tes premières fois avec ta EveCup !
      Bravo pour avoir persévéré, c’est vrai que certains débuts peuvent être parfois un peu compliqués… mais félicitations à toi, tu es une vraie cuppeuse désormais 🙂
      N’hésite pas à revenir nous raconter comment ça se passe avec la L si tu veux ?
      Encore merci pour ce chouette commentaire, ça fait plaisir 🙂
      ++

  18. Bonjour

    Quel soulagement de toutes vous lire.
    Pour la faire courte : l’insertion ne s’est pas faite sans peine au début et c’est le punchdown qui a apporté confort et soulagement.
    Puis la longueur de la tige. Aïe. Ben je me suis fait mal, j’étais au bureau et je n’avais pas 20 minutes devant moi pour aller me débattre aux toilettes. Bon j’ai finalement pu la couper et après plusieurs tentatives, j’ai trouvé la bonne longueur.
    Mais tout ça franchement, c’est du petit détail technique.

    Parce qu’en effet le vrai sujet, c’est le retrait. La panique de finir aux urgences. Première question : elle est où ?!?? La frayeur. Bon. Après je respire, j’inspire et j’expire lentement et je pousse, inspire, expire et pousse. C’est quoi l’histoire qu’elle descend toute seule ? Bof hein quand même. 20 minutes les filles, 20 minutes à me taper la honte seule aux toilettes à me dire que je suis peut être la seule idiote à ne pas y arriver.

    A celles à qui ça arrive : on ne panique pas, on finit par y arriver.

    Après le grand moment de solitude, j’aime autant vous dire avoir savouré le grand moment de soulagement.

    J’ai donc tenté 6 fois la Mooncup mais la, franchement, pause.
    J’ai commandé la Lilycup. Elle a l’air différente. Le rebord surtout puisqu’elle n’a pas cette espèce de bouée que je déteste.

    J’attends de la recevoir. Et j’espère pouvoir aussi dire bientôt que je la retire en « 30 secondes ».

    Bises à toutes

    • Hello Gabrielle,
      Arf, non tu n’es pas la seule à qui ça arrive, ne t’inquiète pas 🙂
      Mais c’est vrai que c’est plus confortable d’essayer les premières fois chez soi quand c’est possible.
      Mais bref, on fait pas toujours ce qu’on veut, je sais.
      Donc, oui, pour la faire descendre, tu pousses comme quand tu vas à la selle, généralement c’est très efficace !
      Mais sûrement que ça fonctionne moins bien quand on stresse à fond dans les toilettes du bureau ^^
      Sinon, pour la Lilycup, elle est beaucoup plus longue et elle convient généralement à celles qui ont un col de l’utérus haut.
      Tu me diras comment ça se passe ?
      Mais promis, tu y arriveras très bientôt à gérer en moins de 30 secondes !
      ++

  19. Hello,
    Merci pour ton blog il m’a bien aidé à choisir ma cup: j’ai acheté la Claricup taille 2 (j’ai 27 ans, pas d’enfants mais un flux important). Après avoir galéré à l’installer, j’ai enfin réussi après l’avoir fait sur un jour de congé.
    Par contre, petite difficulté: elle monte super haut, et j’ai du mal à attraper la tige sur laquelle je suis obligée de tirer (délicatement, mais quand même beaucoup avec insistance) avant de pouvoir toucher la cup en elle-même…
    J’ai regardé par rapport à d’autres marques, certaines sont plus longues comme la So’cup, Eve cup ou Iriscup. Penses-tu que ça changera quelque chose et que ça vaut le coup que j’en achète une nouvelle?

    Merci pour ton aide et merci pour tous vos témoignages les filles

    • Hello Solène,
      Merci pour ton message, je suis toujours ravie quand on me dit que mon blog a pu vous venir en aide 🙂
      Sinon, ton col doit être assez haut, du coup ta cup va spontanément aller se loger très hait.
      As-tu essayé de pousser déjà – comme quand tu vas à la selle – pour la faire descendre ?
      Sinon, en effet, la Socup a une tige très longue… ce serait peut-être plus facile pour toi ? Mais la technique de faire descendre sa cup en poussant est très efficace normalement !
      Tu nous diras si c’est mieux ?
      ++

  20. Bonjour,
    Cette vidéo m’a bien fait rire en repensant à la galère de la première fois où j’ai mis une cup, mais en comparaison je m’en suis bien sortie!
    J’ai 20 ans et j’utilise une Mooncup depuis maintenant 5 ans. J’aimerais savoir si je peux la garder encore pcq elle me convient parfaitement. Elle est en très bon état, elle a seulement un peu brunit.

    • Hello Leïla,
      Oui, moi aussi elle m’a fait marrer j’avoue ^^
      Alors, à priori, il me semble qu’ils indiquaient 10 ans à l’origine. Mais après, la plupart des fabricants préconisent 5 ans.
      J’ai noté « La Mooncup a une durée de vie de plusieurs années et devra être changée lorsque vous observerez une modification du silicone, c’est-à-dire si celui-ci craquelle ou « colle » par exemple. »
      Franchement, si elle est nickel, continue avec je pense 🙂
      PS : pour le nettoyer et lui redonner ses couleurs, tu peux la tremper dans un mélange eau/eau oxygénée (cf. l’article sur le nettoyage de la cup)
      ++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*