Témoignage d’utilisatrice de coupe menstruelle : mon expérience de la cup avec un col de l’utérus plongeant (ou col bas)

Hello les girls,

Un article pour recueillir le témoignage de Mathilde, qui nous explique ses débuts avec la cup, sachant qu’elle a un « utérus plongeant ».

Alors perso je ne connaissais même pas ce terme, du coup je me suis empressée d’aller lui poser quelques questions 😃

Mathilde est entrée en contact avec moi car elle souhaitait partager son expérience avec la coupe menstruelle :

Bonjour, merci pour votre site très complet qui m’a beaucoup guidée dans mon choix de cup. J’aimerais y contribuer, si vous le voulez bien, pour parler de mon expérience de la cup avec un col de l’utérus plongeant, je n’ai pas trouvé d’article sur votre site qui en parlait.

Des fuites : j’ai compris que le col de l’utérus était dans la cup

Elle a continué ainsi :

« J’ai eu beaucoup de fuites avec ma cup et j’ai mis du temps à comprendre d’où elles venaient.
En fait j’ai un col de l’utérus plongeant, c’est-à-dire que je peux toucher mon col en insérant un doigt dans mon vagin d’une phalange seulement.

Par conséquent, le col de l’utérus se trouve dans la coupe plutôt qu’au-dessus, et prend toute la place : il ne reste donc plus beaucoup de place pour l’écoulement de flux…  lorsqu’il n’est pas carrément à côté de la cup et dans ce cas bonjour les fuites !

Grâce aux conseils de ce site, j’ai changé de cup pour une Meluna shorty afin qu’elle soit plus basse que mon col. Malheureusement, les fuites persistent, j’ai donc dû m’adapter autrement. »

Du coup, je me suis interrogée sur ce qu’était le col plongeant… pour moi ça ressemble très fort à un col bas en fait, non ?

coupe menstruelle fuite

Et oui, ça arrive les fuites….

Mathilde : son expérience avec les cups menstruelles

J’ai voulu en savoir plus sur son expérience avec les cups… voici toutes ses réponses 🙂

Depuis quand es-tu passée à la cup ?

Je suis passée à la cup quand j’étais au lycée (j’avais à peu près 15 ou 16 ans, j’ai actuellement 20 ans) : une copine à moi avait essayé la cup.

Elle m’a fait découvrir le principe et ça m’a plu tout de suite !

Qu’est-ce qui t’a motivée à passer à ce mode de protection périodique ?

Tout d’abord l’écologie, et j’ai trouvé la cup beaucoup plus agréable à porter et plus pratique à utiliser que les serviettes ou les tampons :

  • on ne la sent pas,
  • on peut la garder assez longtemps avant de la vider,
  • pas besoin de penser à racheter des serviettes quand on fait les courses…

Quelles marques as-tu pu tester ?

Ma première coupe était une Mooncup petit modèle (c’est la taille B il me semble). J’ai beaucoup aimé sa souplesse, sa facilité d’insertion. La seule chose qui m’a déplu est que sa couleur blanche transparente, très jolie lorsqu’elle est neuve, devient vite brunâtre à cause du sang.

Léna : Au fait, on peut tout à fait rendre sa couleur d’origine à sa cup en la laissant tremper toute une nuit dans un mélange d’eau oxygénée et d’eau 😉
Si si, ça marche très bien, voir mon article sur le nettoyage/stérilisation d’une cup.

Mooncup et Meluna shorty rouge

Un Mooncup à gauche (qui n’est plus du tout transparente, beurk…) et une Meluna shorty rouge à droite

J’avais quelques fuites la nuit – dues à mon col de l’utérus plongeant et non à la coupe – mais rien de très important.

Lorsque je me suis fait poser mon premier stérilet mes règles sont devenues plus importantes… et les fuites aussi ! J’ai donc pensé que ma coupe était trop petite et j’ai parcouru ce site et d’autres en long, en large et en travers pour en trouver une nouvelle.

C’est là que j’ai découvert le phénomène du col de l’utérus plongeant.

Qu’est-ce qu’un « col de l’utérus plongeant » ?

Le col de l’utérus est plus ou moins haut selon les femmes et selon les périodes du cycles.

Lorsqu’il est particulièrement bas il peut se positionner à côté de la coupe, ce qui entraîne des fuites, ou plonger dans la coupe ce qui en réduit la contenance : la coupe contient le sang + le col de l’utérus.

coupe menstruelle col uterus

Dans le cas d’un col de l’utérus très bas, il peut se positionner à côté de la coupe, ou plonger dans la coupe

Et au bout de quelques heures – 4 ou 5 heures pour moi en début de règles – ça entraîne des fuites. Pour la nuit, je vous laisse imaginer les dégâts sachant que je dors facilement 9 ou 10 heures…

Comment savoir si on a un col plongeant ou bas ?

Pour savoir si j’avais le col de l’utérus plongeant, c’est très simple, il m’a suffit de le toucher. Si on l’atteint en mettant moins de deux phalanges dans son vagin c’est qu’il est plongeant.

Avant de faire cette expérience, je ne savais pas que j’avais un col de l’utérus plongeant, et à part pour la coupe cela ne change rien à la vie quotidienne (sauf pour mon stérilet mais j’en parlerais plus loin).

Sachant cette particularité de mon corps j’ai acheté la coupe Meluna shorty (rouge cette fois, pour qu’elle reste rouge) qui est plus petite que les autres en ayant autant de contenance. Sur la photo je les ai mises côte à côte pour bien voir la différence de taille.

Léna : Il me semble quand même que les shorty n’ont pas tout à fait la même contenance, regarde le schéma récapitulatif ci-dessous. Et pour info, chez Claricup ils font aussi un petit modèle pour les toutes jeunes filles, mais avec une petite contenance…

tailles et contenances Meluna

Chez Meluna, il y a de toutes petites tailles : les modèles shorty

 

Cependant mon col de l’utérus plonge quand même dedans et j’ai toujours des fuites. Je complète donc par des serviettes lavables.

J’ai retrouvé mon stérilet ou DIU dans ma cup !

Je profite de ce message pour partager une nouvelle expérience qui m’est arrivé depuis : en enlevant ma coupe j’ai tiré sur les fils de mon stérilet et je l’ai perdu.

J’ai imaginé que c’est à cause du col de l’utérus très bas, ce qui rend les fils du stérilet facilement accessibles, mais d’après ma médecin certains utérus expulsent le stérilet avec les contractions des règles.

C’est pour ça qu’avant de vider sa coupe il faut toujours regarder si le stérilet n’est pas dedans car certaines femmes ne s’en rendent pas compte… et n’ont donc plus de contraception sans le savoir !

Pour moi, était-ce à cause du col de l’utérus plongeant ou pas, c’est difficile à savoir ! Mais pour rassurer les lectrices du site c’est quelque chose de rare d’après ma médecin.

diu (stérilet et coupe menstruelle)

Voici donc un DIU et en-dessous, à la sortie du vagin, la coupe menstruelle

Léna : Oui, on avait eu pas mal de discussions enfiévrées sur le sujet…

J’invite celles qui sont intéressées par le sujet à aller lire cet article coupe menstruelle et DIU, quel risque ? ainsi que les commentaires en bas d’article… c’était parfois un peu houleux ! 😉

Les conseils de Mathilde pour celles qui ont un col très bas

J’aimerais donner 3 conseils à d’autres femmes dans le même cas que moi :

1- Vérifiez toujours que la cup est bien placée

Vérifiez toujours que la cup est bien placée, et que votre col de l’utérus est bien dans la cup et non pas à côté :

  • Lorsque l’on presse le haut de la cup on le sent derrière le silicone 🙂
  • Lorsque le col est mal placé, on sent comme un boudin à côté de la cup.

2- Videz votre cup régulièrement,

Videz votre cup régulièrement car malgré une grande contenance, beaucoup de place est occupée par le col de l’utérus. Il n’en reste donc plus beaucoup pour le sang.

A titre d’exemple, je vide ma coupe toutes les 4 à 5 heures en début de règles alors que j’ai un flux moyen !

3- Pour la nuit, prévoyez une protection supplémentaire

serviette hygiénique lavable

Voici des serviettes hygiéniques lavables (on en trouve des très jolies chez Dans Ma Culotte)

Pour la nuit surtout – à moins d’être insomniaque, il s’avère compliqué de vider sa coupe toutes les 4 heures ^^- prévoyez une protection en plus pour absorber les éventuelles fuites.

Par exemple des serviettes (il en existe des lavables), ou si vous n’en avez pas – vous vous êtes dit « chouette j’ai une coupe je peux enfin dire adieux aux serviettes 😃 » – quelques feuilles de papier toilette empilées font très bien l’affaire (étant donné qu’on ne bouge pas trop en dormant).

Léna : Oui, ou alors on peut aussi opter pour une culotte menstruelle 🙂 Perso j’ai testé la culotte menstruelle So’Cup, elle est nickel pour la nuit 🙂

culotte socup pour les menstruations

Voici la culotte menstruelle proposée par la marque Socup : elle est très pratique pour la nuit 🙂

Si cela peut vous rassurer, je n’ai besoin de protections en plus que les 2 premiers jours de mes règles, après la coupe suffit. Si vous êtes dans ce cas, la cup perd un peu de son efficacité, il faut l’avouer, et les fabricants n’ont pas encore trouvé de solution à ce problème.

Selon moi cependant, elle reste toujours bien plus confortable pratique et écologique que des serviettes ou des  tampons. Même si vous utilisez des serviette pour la nuit, deux ou trois peuvent suffire pour tout un cycle. Combien en utiliseriez-vous sans la cup ?

Après, chacune fait ses choix. J’espère que cette expérience pourra aider d’autre femmes qui consultent votre site.

Merci Mathilde pour toutes ces explications 😉

Et oui, effectivement, vérifiez toujours que votre coupe est bien positionnée et bien déployée. N’hésitez pas à aller lire comment mettre une coupe menstruelle pour bien se remettre en tête les principes de base 😉

 



Vous aimerez aussi

11 commentaire(s)

  1. Incroyable la coloration de la cup !!!
    J’ai utilisé ma première Diva cup 10 ans et elle était juste à peine jaunâtre, je l’ai changé car je la trouvais moins souple suite aux ébullitions, mais en fait elle est encore parfaitement utilisable ( j’ai repris la même et je ne l’es fait pas bouillir à chaque cycle)

    • Oui, en effet, je voulais ajouter cette mention dans l’article ,j’ai oublié 🙂
      Hop, c’est réparé !
      On peut tout à fait rendre sa couleur initiale à la cup en la laissant tremper dans un mélange avec de l’eau oxygénée 😉

    • Je sais mais faudrait pas que ça la rende poreuse et donc plus difficile à nettoyer
      Mais la c’est incroyable sur la photo, moi en 10 ans c’etait à peine jaunie !

    • Non non, ça ne la rend pas du tout poreuse, ne t’inquiète pas 🙂
      Et suis d’accord avec toi, c’est incroyable cette couleur..

  2. Bonjour!
    Je n’ai toujours pas trouvé comment laisser un commentaire sur le bon article, donc je viens à la pêche aux infos ici…
    Je voudrais en savoir plus sur la lilycup d’intima, elle a l’air d’être très souple, est-ce que cela la rend moins adaptée pour une sportive?
    Est-ce que le fait de pas avoir de petits trous augmente l’effet ventouse et la rend donc moins « DIU friendly »?
    Merci beaucoup!!!

    • Hello Chloé,
      La lilycup est légèrement plus souple, oui, mais ça ne la rend pas moins adaptée pour une sportive. Enfin, après, on est toutes différentes donc mon avis peut être complètement différent de celui d’une autre…
      Après, pour le DIU, je pense que ça ne change pas grand-chose que ce soit cette cup ou une autre…
      Je ne sais pas si tu avais été lire l’article sur le port du DIU et d’une cup ? Les commentaires avaient été très très houleux…

    • Génial merci!!!!

  3. Bonjour ,
    Tout d’abord, merci et bravo pour votre super site!

    Je m’adresse à vous pour un conseil, désolée si ce n’est pas le bon endroit.
    J’ai une cup Lunéale, que vous indiquez comme étant souple. Mais quand je la porte, j’ai des douleurs au bas-ventre. Je pense donc qu’elle n’est pas assez souple pour moi… j’ai certainement un périnée et/ou une vessie sensible(s). D’ailleurs, je peux facilement avoir des douleurs à cet endroit pendant les rapports sexuels si je suis un peu tendue.

    Je vois sur le tableau comparatif que certaines cup sont indiquées comme TRES souples: la Louloucup bleue, la Lunette, la Yuuki Rainbow…
    Ont-elles une vraie différente de souplesse avec la Lunéale, notamment au niveau du bourrelet en haut? Je pense que mon problème vient peut-être de la dureté du bourrelet de la Lunéale… puisque son corps est bien souple.

    Autre souci… la Lunéale, de par sa souplesse, n’est pas toujours facile à déployer… et je pense que le fait de devoir « insister » pour qu’elle se déploie contribue aussi à mes douleurs…
    Bref, c’est le serpent qui se mord la queue!
    Auriez-vous des conseils pour « mon cas »?
    Merci encore pour votre travail!

    • Bonjour Perle,

      Écoute, ça arrive qu’une cup soit douloureuse pour certaines personnes sensibles.
      Dans ce cas, la solution c’est souvent de changer de cup.

      Alors, en effet la Louloucup modèle souple (turquoise) est assez souple, mais elle se déploie bien.
      De même, je pense que le bourrelet sera moins large que celui de la Lunéale, ce qui conviendra peut-être mieux.

      Tu me diras comment ça se passe ?

      ++ et bon courage

  4. Bonjour!
    Alors j’ai 15 ans et j’ai eu mes règles à 14ans. Bien avant d’avoir mes règles, j’ai entendu parler de la cup grâce à youtube et je me suis toujours dit que la cup serai ma protection hygiénique.
    Mais voila, à l’utilisation ce n’est pas tout à fait la même chose.
    J’ai demandé à ma maman de m’acheter la claricup en taille 0 pour les vierges. J’ai pris le duo pack pour être tranquille en cours ou quand je n’ai pas de lavabos à dispositions. Le premier essais a vraiment été horrible, j’ai laché la cup trop tôt et elle s’est dépliée à l’entrée de mon vagin et je n’arrivais pas à enlever l’effet ventouse alors que je souffrais le martyre, mais je ne me suis pas désespérée. J’ai réessayé et j’ai réussi à l’insérer avec le pliage « punch down » car le pliage en C était trop grand pour moi et le pliage en 7… eh bien je viens de le découvrir sur ce blog!
    Bref! J’ai donc réussi à insérer ma cup mais elle ne se dépliait pas et je n’arrivais pas à passer un doigt autour car mon vagin était trop serré. (Je n’étais pas crispé car sous la douche. De plus j’avais déjà exploré mon corps avant car c’est ce qui était recommandé sur tous les sites). Mais j’ai finalement réussi à la mettre. Au début je ne sentais rien et tout était super cool! (J’avais laissé la tige par peur de la perdre même si elle me gênait). Au début de l’utilisation de ma cup, j’avais un flux assez léger à normal et jamais de fuite. J’étais heureuse que ça marche car la cup c’est super pratique!
    Je l’ai utilisé chez mon ami qui a une piscine et aucun problème avec l’eau. De plus c’était la première fois que je dormais avec ma cup car je n’ai mas pris de serviette et aucun soucis là dessus non plus.
    Puis ensuite viennent les vacances d’été. Mon flux est devenue plus abondants et j’ai commencé à avoir beaucoup de fuite. Je me suis dit que ma cup était devenue trop petite pour moi… mais je ne comprenais pas car ça ne se produisait que le premier jour de cycle, là où c’est le plus abondant. J’ai donc pensé que ma cup se remplissait mais non, elle n’est pas remplie. Les trous ne sont pas bouchés non plus pu alors y’a juste une peu de sang dedans mais pas d’obstruction totale. Puis pendant les vacances, j’ai dû utilisé la serviette et ça m’a beaucoup irrité. J’avais des démangeaisons avant mes règles mais le port de la serviette a empiré les choses. J’ai eu des rougeurs et ça me brûlait au niveau de ma vulve vers l’entrée du vagin. J’ai encore ce problème à chaque règles et j’en ai enfin parlé à ma mère. Actuellement j’ai mes règles et j’ai remis la cup. Mais j’ai des fuites et je la sens alors qu’elle est bien déployée. C’est bizarre parce que je ne la sens pas vraiment mais J’ai une sensation d’incorfort, peut être lié à mon irritation. Je peux tourner ma cup sur elle même. J’utilise de l’huile de coco pour la mettre et elle est toujours désinfectée …
    Cette nuit, je me suis réveillée car j’ai senti que l’effet ventouse de ma cup s’était enlevé. J’ai cru que c’était min imagination mais j’ai décidé de vérifié. Ma cup s’est mise au fond de mon vagin à cause de mes contractions qui sont nombreuses lors de mes règles. Je l’ai enlevé assez facilement et j’ai mis une serviette (c’est pas agréable mon dieu!)
    Puis j’ai trouvé ce blog et je crois savoir la cause de tout ça mais je n’en suis pas sûre. Je pense que je mets ma cup trop bas car par exemple, quand j’avais la tige, elle ressortait intégralement. Pourtant quand je mets ma cup elle se déplie seule et je ne peux pas la pousser plus à cause de l’effet ventouse. J’ai un peu peur que la cup ne me convienne pas car pourtant au début, c’était un changement complet dans ma vie. Je suis triste parce que j’aime beaucoup la cup, avant je ne la sentais pas ni rien alors que maintenant ça m’irrite limite et je ne comprend pas… je vais essayé de la mettre plus profond mais je ne sais pas… ou c’est peut-être juste la claricup qui n’est pas faite pour moi?

    Merci d’avoir lu jusqu’ici si tu (vous avez?) lu jusqu’ici

    • Hello Emeline,

      Merci pour ton loooooooong commentaire ^^
      Et c’est cool que ton copain ait une piscine dis donc, quelle chance !

      Bon, trêve de plaisanteries, je ne suis pas sûre de comprendre ton problème…
      Si je résume :

      • tu arrives bien à la mettre et à la retirer maintenant,
      • depuis que tu as des règles plus fortes tu as des fuites
      • tu as mis des serviettes et ça t’irrite

      J’ai bien résumé la situation ?

      Donc, à mon avis, les irritations vont passer dès que tu ré-utiliseras une cup qui te va bien.
      Si celle-ci fuit, c’est peut-être que les trous ne sont pas assez grands (Claricup a des petits trous si je ne dis pas de bêtise).

      Donc, essaie peut-être une cup avec de plus grands trous : Mïu, Louloucup, Socup.
      Puisque tu es habituée tu peux prendre une petite taille classique (sans être obligée de passer par une mini cup).
      Normalement, ça devrait t’aider et s’arranger très vite.

      Tu le tiens au courant ?
      ++ et bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*