Menu
TwitterRssFacebook
Catégories

Publié dans Les règles, la cup... quelques conseils | 42 commentaires

La cup et « l’effet ventouse »  : parlons de cette croyance

La cup et « l’effet ventouse » : parlons de cette croyance


Vous voulez m'encourager ?
Un p'tit like de ma page Facebook, ce serait trop trooooop sympa ;)





Un sujet que je voulais aborder depuis un moment…

Mais là, il m’a largement été suggéré par Marie, alors je m’exécute (je suis très docile, il faut le savoir ^^) !

Cet article vient notamment en complément de ma page présentant le mode d’emploi d’une coupe menstruelle (partie retrait de la cup) .

 

Comment la cup tient-elle en place ?

Première chose à rappeler – notamment pour les débutantes ou les sceptiques – c’est que les coupes menstruelles tiennent en place dans le vagin grâce aux muscles qui le composent.

En effet, une fois la coupe insérée, celle-ci n’aspire pas votre intérieur comme pourrait le faire une véritable ventouse.

Effet ventouse

Une ventouse agit comme ceci… pas une coupe menstruelle 🙂

 

En effet, imaginez le désastre si c’était le cas ! Toutes les cupeuses risqueraient de retrouver leurs organes directement dans la coupe après utilisation…

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’on cherche à obtenir un joint d’étanchéité en insérant la coupe : celui-ci se produit une fois que la coupe est bien ouverte et remplie d’air, et qu’elle épouse les parois du vagin.

La coupe correctement insérée doit donc être bien bombée sur tout son pourtour : elle ne peut donc pas faire d’aspiration (puisque de l’air est toujours présent pour qu’elle conserve cet aspect bombé).

Ensuite, les petits trous présents sur chacun des modèles permettent de réguler les pressions entre l’intérieur et l’extérieur. En effet, lorsque la coupe se remplit de sang, le liquide occupe de plus en plus de volume. Le volume d’air « en trop » est alors naturellement expulsé à l’extérieur par les petits trous.

D’ailleurs, les risques de fuites peuvent souvent venir de là (mais je reviendrai sur ce sujet dans un prochain article). On conseillera dans ce cas aux cupeuses d’agrandir si besoin les trous.

 

L’effet ventouse : à l’ouverture de la cup et au retrait uniquement

L’effet ventouse existe uniquement à 2 moments (et là, je cite allègrement Marie du forum easycup) :

L’effet ventouse existe bien, mais il ne se manifeste qu’à deux moments : l’ouverture de la coupe pendant l’insertion, et son retrait plus tard.

Et on cherche à chaque fois à le supprimer en faisant entrer de l’air dans la coupe :

  • soit pour qu’elle ne reste pas pliée quand elle s’ouvre,
  • soit pour qu’elle n’aspire pas notre intérieur par appel d’air quand on la retire, c’est cela qu’on appelle “supprimer l’effet ventouse”, et c’est cette expression qui a induit la croyance de la “coupe-ventouse”.

 

pincer la base de la coupe menstruelle

On pince la base de la coupe menstruelle avant de la retirer

 

Vous l’avez compris, cet effet ventouse n’existe réellement que très brièvement, et à ces 2 moments bien précis.

Il est ensuite inexistant du fait de l’équilibrage des pressions grâce aux petits trous dans la cup.

 

Inquiétudes médicales inapropriées

Donc là, attention, on nage dans le délire le plus absolu…

 

Coupe menstruelle et descente d’organes

On l’a dit auparavant, la coupe menstruelle NE PEUT PAS aspirer vos organes internes, puisqu’elle ne produit pas d’aspiration.

Donc, arrêtons 2 minutes de penser qu’une cup  puisse être un genre de ventouse…

ventouse ou cup

Ceci est ventouse pour les toilettes… pas une coupe menstruelle !

 

Coupe menstruelle et déformation du vagin

Pour celles qui l’ignoraient, le vagin est extrêmement bien conçu puisqu’il est capable de s’étirer et de se déformer à loisir – notamment pour laisser passer un bébé, pour parler de cas le plus extrême (à ma connaissance, en tout cas 😉 ).

Par ailleurs, les parois de votre vagin ne risquent pas non plus d’être distendues ou abîmées par l’insertion et le port d’une coupe menstruelle : elles reprendront tout naturellement leur forme initiale dès que vous aurez ôté votre cup.

Donc NON, votre vagin ne risque aucune déformation, n’ayez crainte !

En même temps, si vraiment vous avez le moindre doute à ce sujet, n’hésitez pas à vous en ouvrir auprès de votre gynécologue favori.

Le mien m’a juste dit :

Aucune contre-indication médicale à utiliser ce procédé, c’est juste une question de bien-être personnel.

 

Et moi j’ai envie de dire « Amen ».

En espérant avoir levé les doutes sur ces sujet…

 

La cup et « l’effet ventouse » : parlons de cette croyance
4.6 (91.54%) 26 votes

42 Commentaires

  1. Je te réponds directement ici pour te dire que ton article est SUPER !!!
    J’aime bien la comparaison avec les vraies ventouses pour la peau, chacune pourra vérifier chez elle, que sa cup ne produit pas cet effet sur leur peau.

    Pour les trous, j’avais écrit un petit paragraphe à propos de leur triple-rôle sur cette page, si cela t’intéresse, (à partir de « Les trous ont une triple utilité » ): http://wiki.easycup.fr/generalites:description#les_petits_trous

    • Merci beaucoup ! 🙂
      Oui, merci pour l’article sur les trous.
      Il y a quand même des trucs qui m’étonnent au sujet de l’effet ventouse : comment ça peut « ventouser » à l’insertion et au retrait puisque de l’air peut toujours passer par les trous ?
      Il me semblait qu’il fallait une étanchéité totale pour que ça marche…
      M’enfin bref, on ne va pas tarder à faire un cours de physique ici, si ça continue 🙂

  2. Pour l’insertion, je pense que la cup appelle de l’air car elle est vidée de son air à cause du pliage, et que l’air ne passe pas assez vite par les trous.
    Et pour le retrait, je pense que la cup appelle de l’air car quand on tire, on augmente l’espace situé entre le fond de la cup et le fond du vagin; donc de l’air manque pour combler cet espace, et encore une fois, l’air ne passe pas assez vite par les trous: c’est pourquoi le fait de pincer la coupe remet un peu de pression dans cet espace, qui se retrouve alors réduit grâce au pincement, en plus de rendre les trous plus accessibles à l’air,je pense.
    Bonne soirée à toi 🙂

    • Oui, c’est aussi comme ça que je vois les choses 🙂
      Mon homme – ce grand physicien devant l’Éternel – n’a pas l’air super convaincu par contre…..^^

  3. C’est quoi son explication à lui?

    • Heu… il n’en a pas vraiment en fait…
      Mais ce qu’il dit c’est que « l’effet ventouse » ne peut exister s’il y a la moindre entrée d’air (comme lorsque tu insères la cup, et qu’elle est pliée).
      Mais je pense qu’il s’agit plus d’un effet temporaire d’aspiration, comme tu disais très justement.

  4. En gros, ce qu’il dit, c’est qu’il ne devrait pas du tout y avoir d’effet ventouse, même temporaire, car de l’air entre pendant qu’on insère la cup.
    Mais, en pratique, bien des utilisatrices le sentent au retrait; c’est que cet effet (qui est temporaire) est moindre que si c’était le vide absolu…
    Je pense qu’il pourra être d’accord, en tant que physicien, avec notre théorie citée plus haut, que nous avons eue après avoir observé la pratique.

    • Oui, personnellement, je suis tout à fait d’accord avec toi..
      Lui fait juste sa mauvaise tête, oublie 😉

  5. Je suis tout à fait d’accord avec cet article.
    Je voudrais juste apporter un petit retour d’expérience.

    Concernant l’effet ventouse, j’ai pu le constater en pratique et de manière assez importante, quand j’ai essayé pour la première fois ma fleurc*p. Une fois mise en place j’avais une sensation très désagréable « d’aspiration » de la part de la cup. Et en plus de ça j’ai bataillé pour la retirer.

    Donc il me semble que si on ne manipule pas bien l’objet on peut se retrouver avec un effet ventouse assez important. Mais que c’est absolument anormal !! Car dès la deuxième tentative cet effet a disparu.

    Et depuis je n’ai plus jamais rencontré ce problème !

    A mon avis, j’avais mal placé la cup, ou peut-être était-elle mal déployée je ne sais pas mais en tout cas ça n’allait pas. Pour préciser ça m’est arrivée lors de mon tout premier essai hors règles.

    • Ah d’accord !
      Personnellement, je n’ai jamais eu cette sensation-là, ou alors très léger disons.
      Merci en tout cas pour ce retour d’expérience 🙂

  6. Hé ben vous avez bien de la chance les filles si vous n’avez pas d’effet ventouse !! Je vous envie terriblement car moi la première fois que j’ai essayé une cup, au moment de la retirer, pas moyen, bloquée, et quand j’ai tiré un peu plus fort dessus, une terrible sensation de ventouse, bien douloureuse !! (j’ai eu mal pendant 2 heures après!) J’ai ré-essayé 3 fois et à chaque fois, la grosse galère pour la retirer, le contour ne se décollait pas des bords de mon vagin, j’arrivais pas assez à la pincer, ça faisait toujours aspiration… Bref, au bout de 3 essais à finir en pleurs j’ai abandonné la belle idée de porter des cups et je suis retournée à mes tampons bien chimiques 🙁

    • Ben oui, forcément, il ne faut pas tirer dessus avant d’avoir fait entrer un peu d’air (voir Retirer sa cup pour bien comprendre comment y arriver)…

      Le « joint » d’étanchéité est ce qui permet de récupérer le sang et d’éviter les fuites. Donc il est nécessaire de l’obtenir pour que ça fonctionne bien.

  7. Et que penser alors des cups qui n’ont pas de trous ? Comme la lilycup par exemple.
    J’ai testé la fleurcup : sensation ventouse maximale au retrait et beaucoup de douleur malgré qu’elle ait des trous et que j’ai tenté de faire entrer de l’air pour le retrait, en vain.
    Puis j’ai testé la lily cup qui n’a pas de trous : pas de sensation de ventouse, retrait facile.

    • Hello,
      Oui, en effet, Céline avait les mêmes sensations que toi avec la Lilycup (voir Ma LilyCup et moi, on s’aime d’amour ) et elle n’avait pas du tout aimé la Meluna.
      Les petits trous sont créés pour permettre à un peu d’air de sortir au fur et à mesure que la cup se remplit : ça évite les surpressions et donc les fuites. Dans le cas de la Lily Cup, c’est le rabat en haut qui permet gérer cela.
      Après, je ne peux pas en dire plus pour la Lily Cup ne l’ayant pas testée moi-même (mais ça viendra 😉 )…

  8. Merci pour tes conseils, c’est plutôt rassurant… J’ai effectivement l’inmpression de « m’aspirer à l’extérieur » en la retirant, pas très agréable…
    J’hésite à agrandir un peu les trous, qu’en penses-tu?
    j’ai une Lunacopine.

    • Hello,
      Ah, fais-tu bien rentrer de l’air avant de la retirer ?
      (voir mode d’emploi ici http://coupemenstruelle.net/coupe-menstruelle-mode-demploi/#retrait )

      La meilleure solution est de vous accroupir et de commencer par pousser avec les muscles du périnée (comme lorsqu’on va à la selle). Progressivement, la coupe va descendre près de la vulve et vous pourrez l’attraper.

      Pincez le bas de la cup pour « envoyer de l’air » et annuler l’effet ventouse, ou bien tirez doucement la tige d’un côté puis de l’autre, de façon à envoyer un peu d’air et à la décoller facilement.

      Tu fais bien comme ça ?

      Sinon, agrandir les trous permettra à l’air de mieux sortir au fur et à mesure que ta cup se remplit (utile surtout quand tu as des règles épaisses qui bouchent un peu les trous et provoquent des fuites).

  9. Bonjour !
    Je suis entrain de tester la cup et ça se passe bien. Sauf pour le retrait : j’annule l’effet ventouse en appuyant sur la cup, mais ensuite… impossible de faire entrer un autre doigt pour la pincer… donc je la fais glisser avec toujours ce doigt qui la maintient pliée, et là je l’attrape avec l’autre main…
    Sauf que même en ayant annulé l’effet ventouse, lorsque le haut de la cup sort, ça me fait un mal de chien car elle est encore déployée et donc d’une taille qui dépasse ce que mon vagin peut supporter… du coup ça me fait vraiment très mal de l’enlever…
    Impossible de la plier à l’intérieur, c’est déjà trop difficile de mettre un doigt pour appuyer dessus… des conseils ? 🙁 Merci d’avance rt très bon article !

    • Hello Soliuz,
      Je n’ai pas tout compris je pense… je te remets mes conseils pour le retrait au cas où ?
      Normalement, si tu pousses avec tes muscles pelviens pour la faire descendre, tu devrais atteindre le fond avec tes doigts.
      Là, sans te faire mal, essaie une des 3 techniques pour faire entrer de l’air (pincer le fond, tirer doucement à droite à gauche ou insérer un doigt jusqu’au bourrelet) ?
      Tu me diras si ça t’aide ?
      ++

    • J’arrive sans souci à faire entrer l’air. J’arrive à tirer sur le fond.. Le souci est au moment de faire passer le  »haut » de la cup à l’extérieur… c’est trop gros et impossible d’y arriver sans douleurs :/

    • Ah. Et tu peux remonter ton doigt jusqu’au bourrelet ?
      Tu as quoi comme cup ?

  10. Ça fait mal mais oui je peux. J’ai une claricup taille s (tige entièrement coupée car gênante).

    • Ah. Elle est assez tonique celle-là si je ne m’abuse.
      Alors, à mon avis, essaie d’aller jusqu’en haut de ta cup et d’appuyer sur le bourrelet pour la replier : elle va réduire de taille et tu pourras la passer plus facilement.
      Comme elle est plutôt rigide, garde-là bien écrasée en maintenant un doigt sur le bourrelet pendant la manipulation, pour ne pas qu’elle ait envie de se rouvrir.
      J’espère que comme ça, ça ira mieux ?
      Normalement, en pratiquant, ce genre d’inconfort finit souvent par passer. Si c’est trop pénible, peut-être qu’il te faudra une coupe plus souple (voire plus petite, façon Meluna Shorty) ?
      Tu me diras ?
      ++

  11. Merci beaucoup des conseils, j’essaierai ça pendant mon prochain cycle ! Et je vous tiendrai au courant de ma progression 😉
    Merci de votre attention !

    • Avec plaisir, courage ça va s’arranger (et arrête le vouvoiement pleaaaase !) 🙂

  12. Bonjour, malheureusement moi ma Be’cup est bien rester coincée dû à l’effet ventouse ( impossible de la retirer en tirant sur la tige , c’est mon ami qui a réussi à me l’enlever )

  13. Bonjour, j’ai du mal moi aussi à retirer ma be cup. Elle se positionne naturellement plus haut que ce que je voudrais. Je dois beaucoup pousser pour la faire descendre. Cela me permet d’attraper la tige, mais pas de pincer le bas de la cup. Difficile d’insérer un doigt. Je n’atteins pas le haut de la cup. J’ai quand même réussi à écraser le bas de ma cup avec mon pouce gauche pour chasser l’air. La seule solution pour attraper la cup et la faire sortir est de tirer sur la tige avec ma main droite, pendant que mon pouce gauche maintient la cup écrasée. C’est laborieux et pas franchement agréable!
    Je précise que je suis bien détendue et que j’arrive à bien relâcher mes muscles. Par contre pour saisir le bas de la cup plutôt que la tige, je n’ai pas trouvé de solution. Quand j’essaye de pincer la cup à deux doigts (d’une même main), ça pousse la cup, ça la remonte légèrement. Si je tire uniquement sur la tige pour essayer l’autre technique où on enlève un côté puis l’autre, ça ne marche pas, la cup reste collée (ventouse).
    J’espère que je trouverai une solution pour que ça devienne moins désagréable et moins long, sinon je vais abandonner…

    • Hello Lily,
      A te lire, je pense que tu fais partie de celles qui ont un col assez haut, à priori.
      Donc, oui, il te faudra beaucoup pousser pour la faire descendre, et c’est tout à fait normal.
      Essaie de pousser encore plus jusqu’à expulser la cup ou quasi, tes muscles pelviens sont assez puissants pour y parvenir. Et là, tout sera bien plus simple.

      Le principe d’écraser avec ton pouce revient au même que d’envoyer de l’air avec un doigt le long de la cup : ça doit la décoller.
      Maintenant, je pense que tout ça va s’arranger avec la pratique, tu vas trouver une technique qui te convient.

      Qu’as-tu pris comme marque/modèle de cup ?
      ++

  14. J’ai la Be-Cup taille 1.
    Si je changerais de Cup, tu crois qu’elle se placerait quand même aussi haut?
    J’ai encore essayé de pousser, après bain et massage. Pousser fort me permet de la faire descendre un peu, jusqu’à pouvoir attraper petit à petit jusqu’au milieu de la tige. Après rien à faire tant que l’air n’est pas chassé.
    Je me dis aussi… je n’ai aucun problème de fuite. Est ce qu’il existe des cups de diamètre légèrement plus fin? La mienne fait 4 cm de diamètre

    • Quelle que soit la cup choisie, elle va aller se mettre au meilleur endroit spontanément, en fonction de ta morphologie : si ton col est haut, elle va aller se mettre assez haut 😉
      Et oui, c’est normal que tu doives chasser l’air avant de pouvoir l’ôter : prends ton temps et pousse fort ! Peu à peu, elle va descendre de plus en plus bas, tu verras 🙂
      Sinon, pour des cups de diamètre moins large (la tienne fait 4,1 cm), tu as la Meluna S (3,8 cm), tu peux tester en effet ?
      Tu me diras si c’est mieux ?
      ++

  15. Salut 🙂
    J’ai des petits soucis avec ma mooncup, et du coup j’ai très peur de la remettre, alors que j’adore son fonctionnement.
    Alors voilà, je l’ai mise 3 fois actuellement. Sauf qu’à chaque fois que je l’enlève, je galère comme une dingue. A cause du sang, la tige me glisse entre les doigts, du coup, je n’arrive pas à attraper le fond pour le pincer et me débarasser de l’effet ventouse. Résultats, je dois insister pour l’enlever et je sens le petit effet ventouse qui force, et ça me fait mal du coup … Y’a-t-il quelque chose que je fais mal ? Je n’ose plus l’utiliser car j’ai très peur d’abîmer ma paroi vaginale :'(

    • Hello Natacha,
      Il faut vraiment que tu « pousses » pour la faire descendre : comme quand tu es constipée, c’est pareil.
      Et tu fais ça jusqu’à ce que la cup arrive à l’entrée du vagin : comme ça tu peux l’attraper et pincer le fond pour envoyer de l’air, ou alors insérer un doigt le long d’un bord.
      Tu me diras si ça t’aide ?
      ++

  16. Bonjour,
    J’utilise la cup depuis des années et ai eu 3 bébés…malgré plusieurs séances de rééducation du périnée j’ai l’impression que mon vagin est toujours « distendu » et j’ai des « appels d’air » fréquents quand je fais du yoga (l’air rentre en position inversée et quand je retourne en position normale de l’air sort…)Je me demandais si le port de la cup ne participait pas à « distendre » le vagin et à l’empêcher de se refermer correctement? Merci d’avance!

    • Hello Marie,
      Alors, je fais aussi du yoga et je n’ai jamais connu cette sensation…
      Normalement, j’aurais plutôt tendance à dire que la cup n’est pas censée distendre ton vagin. Mais ce ‘est qu’un avis personnel. Je poserai la question à un médecin, je te dirais si j’ai plus d’infos.
      Sinon, quelle cup as-tu ? Parce qu’elle est peut-être trop souple pour le sport (les mouvements de gainages en yoga peuvent probablement l’écraser…mais je ne suis pas tout à fait sûre de comprendre ce qui t’arrive) ?
      Tu me dis ?
      ++

  17. Merci pour ta reponse!
    J’ai la lunacup ou lunacopine je crois…
    Pour ce qui m’arrive arrive c’est comme un « pet » vaginal, de l’air entre car le vagin / ou la vulve se distend dans certaines positions (la chandelle par exemple!), et quand tu reviens en position normale l’air ressort naturellement. Je me demandais si le port regulier de la cup vu qu’il detend un peu le vagin ne contribuait pas a amplifier ce phenomene?

    • Arf, alors écoute franchement je ne pense pas.
      Maintenant, je demanderais à une amie gynécologue son avis là-dessus, mais honnêtement j’ai l’impression que c’est plutôt un truc qui t’est propre (je n’ai jamais ce genre de sensation pendant que je fais du yoga, par exemple).
      Quoi qu’il en soit, tu peux aussi refaire un peu de rééducation périnéale si tu sens que ça t’est nécessaire ?
      Je te tiens au courant si j’obtiens d’autres infos,
      ++

  18. Bonjour,nvlle utilisatrice de cup (meluna classic M) je constate qu’elle ne se déploie pas bien voire qu’elle reste pliée.. J’ai eu 1enfant,fait de la rééducation, ms j’ai l’impression d’avoir l’intérieur du vagin très distendu. Me conseilles-tu d’essayer un modèle plus rigide ? Merci pour tes conseils qui sont tops;-)

    • Bonjour Fan,
      Et meri pour tes compliments, c’est drôlement gentil 🙂
      Oui, en effet, la Meluna classic n’est pas une des plus faciles à déployer, je trouve.
      Après, pour celles qui ont des muscles pelviens un peu faiblards, on conseille plutôt une encore plus souple…
      Tu peux peut-être essayer de la faire se déployer à l’entrée du vagin, et tu la visses ensuite pour la remonter ?
      Tu me dis si ça se passe mieux ?
      ++

  19. Bonjour,
    Ce n’est sûrement pas le cas de tout le monde, mais moi aussi j’ai parfois un très fort effet ventouse, quand la cup vient de placer directement sur le col de l’utérus.
    Je la place très bas dans le vagin mais à certains cycles mon col est apparemment assez bas, et alors la cup remonte et fait ventouse. Et là c’est vraiment l’enfer pour la retirer, et très difficile et douloureux. En plus j’ai un diu donc pas terrible…
    Il faut arrêter de dire qu’il n’y a pas d’effet ventouse… Ça arrive et je suis loin d’être la seule.

    • Hello Amélie,
      Rohhlàlà, t’as pas dû lire les autres commentaires, dis donc 🙂
      Donc, c’est plus un effet temporaire de succion, lié à l’ouverture de la cup quand tu l’installes en vrai.
      Mais bref, c’est ce qui permet d’obtenir le joint d’étanchéité. Il n’y a pas d’effet ventouse comme avec une vraie ventouse (ça attirerait ton ton intérieur à l’extérieur, pas cool !).
      Tout ça pour dire qu’il faut surtout bien utiliser les muscles pelviens pour faire descendre ta cup, et une fois qu’elle est à l’entrée du vagin, tu fais entrer de l’air : c’est la façon la plus sûre de ne pas se faire mal !
      ++

  20. Merci beaucoup pour ton travail, j’avais pas d’appréhension concernant ma coup, au contraire, mais cet article avait besoin d’exister!

    • Ah, merci Emy, c’est sympa ça 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. La Lunacopine (ou Lunette) : pour bien débuter avec une cup - […] localisé le bas de la cup, appuyé dessus comme indiqué mais c’est vrai que « l’effet ventouse » fait un peu…
  2. Fleurcup, coupe menstruelle pour débutante (mais pas que) - […] Pour la retirer pas de problème particulier si on suit bien la recommandation de bien pincer le bas de…
  3. Coupe menstruelle et DIU (stérilet) : quel danger / risque ? - […] pour commencer, je vous invite à relire cet article « Coupe menstruelle et effet ventouse » qui rappelle, si c’était nécessaire,…
  4. Vous êtes contre la coupe menstruelle ? - […] cup n’est pas une ventouse, certes (voir l’article au sujet de l’effet ventouse), mais comme il y a un…
  5. Be'Cup, la coupe menstruelle en supermarché et grande surface - […] effet ventouse n’est ni trop faible ni trop marqué, elle tient donc bien en place mais n’est pas […]
  6. #FUN : La cup c'est quoi ? ça sert à quoi ? Par Emma Loiselle - […] faites attention à l’effet ventouse, parce que pour la retirer, il faut bien penser à pincer la cup pour…