Menu
TwitterRssFacebook
Catégories

Publié dans Les règles, la cup... quelques conseils | 2 commentaires

Vos questions sur la cup : les réponses d’une sage-femme !

Vos questions sur la cup : les réponses d’une sage-femme !


Vous voulez m'encourager ?
Un p'tit like de ma page Facebook, ce serait trop trooooop sympa ;)





Hello à toutes (et tous 😉 ) !

Un petit article, ça fait longtemps que je n’ai rien posté – mea culpa, j’en suis vraiment la première désolée – mais je ne vous oublie pas pour autant !

Voici donc un article pour répondre à plusieurs questions qui m’ont été posées et pour lesquelles je n’avais pas forcément de réponse. J’ai donc eu la chance d’avoir l’avis de Marine qui, en plus de connaître la cup, est sage-femme 😉

 

 

Présentation de Marine, sage-femme

Voici donc les questions que vous m’avez posées sur la coupe menstruelle, et les réponses avisées de Marine. Mais commençons d’abord par une petite présentation !

Quel est ton parcours en gynécologie, peux-tu te présenter un petit peu ?

Je suis sage femme depuis 4 ans, j’ai exercé un peu plus de 2 ans en centre hospitalier (un très petit, et un très gros!), et depuis 1 ans 1/2 j’exerce en libéral.

La plus grande partie de mon activité concerne la femme enceinte et les nouveaux-nés, mais je fais également du suivi gynécologique (conseil contraception, frottis, et surtout beaucoup de réassurance !).

 

une sage-femme

Gynécologues et sage-femme : ils vous accompagnent pendant votre grossesse

 

Que penses-tu de la cup ? D’un point de vue médical ? D’un point de vue personnel ?

D’un point de vue médical, je n’ai pas le recul suffisant pour te répondre, je n’ai pas regardé de près les études à ce sujet.

D’un point de vue personnel, je trouve que c’est une bonne alternative quand on se soucie de l’écologie. En plus, quand on voit le nombre d’ingrédients au nom plus que louche dans la composition des tampons, ça ne donne pas très envie de mettre ça à l’intérieur de soi, d’autant que le vagin (comme toutes les muqueuses, bouche, nez, rectum…) est très perméable.

Il y a également le coté économique, car les protections hygiéniques sont (trop) chères ! ( Mon coté féministe s’insurge qu’elles soient taxées à 20% par l’état, et non considérées comme un produit de première nécessité qui descendrait la TVA à 5%)

Pour le coté pratique, pour moi il n’y a pas photo, c’est top, mais ça, c’est à chacune de se faire son avis 😉

 

Des questions sur la cup et des réponses d’un point de vue plus médical

Il s’agit de questions qui reviennent assez régulièrement, ou que j’ai trouvé intéressantes, ou tout simplement pour lesquelles je n’avais pas assez d’arguments afin d’étoffer ma réponse.

Heureusement, Marine est là 🙂

La cup peut-elle « distendre le vagin » ?

Léna : Certaines filles s’inquiètent de ce que la cup pourrait « distendre le vagin », qu’en penses-tu ?

Le vagin est par nature un organe élastique et souple, il est fait pour se distendre. Cela permet d’avoir des rapports sexuels, et aussi de laisser passer le bébé lors de l’accouchement, après quoi il revient à sa taille normale.

Le mécanisme est le même avec la cup, même s’il s’élargit un peu pour que la cup ait la place de se mettre. Dès qu’on l’enlève il revient à sa taille normale. En plus, pendant les règles, le corps sécrète en grande quantité de la progestérone, une hormone qui relâche les tissus. Dès la reprise du cycle, le vagin retrouve un peu plus de tonicité.

D’ailleurs, chez de nombreuses femmes, le col de l’utérus change de position pendant les règles, il descend, puis remonte quelques jours plus tard.

Enfin, la cup est faite d’un matériau très souple, donc c’est plutôt elle qui s’adapte à la taille et forme du vagin que le contraire !

 

Que se passe-t-il si on fait le poirier (tête en bas) avec une cup pleine ?

Léna : Le flux menstruel s’écoule vers le bas, mais que se passe-t-il si on fait le poirier (c’est-à-dire la tête en bas, les jambes en haut) avec une cup pleine ? Le flux peut-il remonter vers l’utérus ?

En théorie je dirai que oui, c’est aussi pour ça que l’on conseille de ne pas garder la cup plus de 12h.

Cependant, il faut imaginer le col de l’utérus, d’où s’écoule le sang, comme un entonnoir dont la sortie est très fine, donc il est difficile de faire remonter le liquide par le même chemin.

C’est mon analyse personnelle, je ne suis pas sure qu’il existe une étude sur le sujet !

 

Utiliser la cup pour récupérer les sécrétions vaginales ?

Léna : Certaines souhaitent utiliser la cup pour récupérer les sécrétions vaginales. Généralement, je leur indique que la cup n’est pas créée à cet effet et qu’il s’agit de sécrétions parfaitement normales, mais j’aimerais un avis plus pro sur ce sujet ?

Effectivement, les sécrétions vaginales (qu’on appelle aussi pertes blanches ou leucorrhées) sont complètement normales, et font partie du cycle de chaque femme.

La prise d’un contraceptif hormonal en diminue généralement la sécrétion, tandis que le dispositif intra utérin (DIU ou « stérilet ») au cuivre a tendance à la majorer.

Même si elles sont parfois gênantes, il faut les voir comme un signe positif (un enseignant nous disait que c’est le signe d’un vagin heureux!!), cela montre que le corps fonctionne bien au niveau hormonal.

Après, je ne vois pas de raison de contre indiquer l’utilisation de la cup pour les récolter, tant que l’hygiène est bien respectée, et si possible pas de façon systématique.

 

Uriner avec une cup : je n’y arrive pas / j’ai tout le temps envie de faire pipi

Léna : Certaines sont gênées pour uriner lorsqu’elles utilisent la cup : soit elles n’arrivent pas à uriner, soit elles ont envie tout le temps d’y aller. Généralement, cela s’arrange en changeant de cup (en optant pour une plus souple par exemple), mais aurais-tu un avis là-dessus ?

 

Cela s’explique quand on regarde l’anatomie :

appareil génital d'une femme

Anatomie d’une femme : appareil génital d’une femme (source Hôpital Necker)

 

Quand on s’allonge sur le dos juste sous le pubis on trouve la vessie. Derrière elle se trouve le vagin (avec l’utérus au dessus de lui, qui se termine par le col dans le vagin), et encore en-dessous se trouve le rectum.

Ainsi, on voit qu’entre la vessie et le vagin, il n’y a qu’une fine épaisseur de tissus, plus ou moins souple selon les femmes. (D’ailleurs, c’est quand cette paroi est trop relâchée qu’on peut avoir une descente d’organe).

Si la cup est rigide et la paroi souple, la cup n’a pas de résistance et donc pousse vers là ou elle peut, donc vers la vessie, ce qui la déforme.

Selon l’endroit où elle appuie sur la vessie, elle peut :

  • soit gêner l’écoulement des urines,
  • soit juste appuyer sur la vessie, qui se retrouve coincée et n’a plus la place de se remplir autant que d’habitude. Donc elle envoie le signal d’envie d’uriner.

Effectivement la solution est alors de prendre une cup plus souple.

Cependant, si certaines ont ce type de gêne, et avec en plus des signes comme des fuites d’urine par exemple, il peut être intéressant de faire de la rééducation du périnée (même si on n’a jamais accouché!), pour re-tonifier la paroi et ainsi prévenir une descente d’organe.

 

La cup se remplit-elle d’eau à la piscine ?

Léna : Alors là, j’avoue que je suis embêtée pour répondre : parfois oui, parfois non… Certaines s’inquiètent du contact de l’eau de mer / eau de javel dans ce cas… As-tu un avis là-dessus ?

Cela dépend sûrement de comment s’ajuste la cup chez chacune.

Parfois le col reste positionné bien au-dessus, donc la cup n’est pas ventousée, et l’eau peut passer. Par contre si le col est un peu plus bas et que la cup se ventouse bien, l’eau ne passe pas.

Pas d’inquiétude dans tous les cas : lorsqu’on se baigne, l’eau rentre toujours dans le vagin, même quand on n’a pas de cup, c’est normal et c’est fait pour ça. Il faut simplement penser à vider et rincer la cup dès que possible après la baignade, afin que les produits et/ou les microbes ne restent pas coincés dans la cup et donc dans le vagin.

 

cup et piscine

Ma cup se remplit d’eau quand je vais à la piscine

 

La cup « dévierge-t-elle » ?

Léna : Je l’ai laissé telle quelle celle-là, parce que je trouvais l’expression amusante. C’est souvent quelque chose en relation avec la religion de la jeune fille. Moi, je réponds généralement qu’on perd sa virginité lors d’un rapport sexuel, mais aurais-tu des idées à me donner pour répondre à ces jeunes filles ?

Effectivement, on est vierge tant qu’on n’a pas eu de rapport sexuel. Mais dans certaines cultures, il faut « prouver » qu’on est vierge et pour cela, il faut que l’hymen (le fin tissu à l’entrée du vagin qui se rompt généralement lors du 1er rapport sexuel) soit intact.

Pourtant de nombreuses choses peuvent faire se rompre l’hymen, car il est plus ou moins épais selon les femmes. Chez certaines, il est très fin voire quasi inexistant, donc la pratique d’un sport comme l’équitation, ou le port de tampons ou de la cup peut le rompre. Chez d’autres il est plus solide et ne sera pas rompu par la cup, ou bien il va en gêner l’insertion.

Il y a même des femmes qui doivent avoir une petite intervention car l’hymen est trop épais et les empêche d’avoir un rapport sexuel, et même dans de rares cas, il bouche complètement la sortie et ne laisse même pas passer les règles ! (ce qui est très problématique, heureusement c’est rare!)

Bref, c’est à chacune de voir selon ses croyances.

Léna : Après, il existe bien sûr des cups plus ou moins souples et plus ou moins grandes. N’hésitez pas à aller consulter le récapitulatif des différentes cups testées pour vous faire une idée de celle qui pourrait vous convenir au mieux 🙂
Vous pouvez aussi consulter cet article qui s’adresse aux jeunes filles vierges qui souhaitent passer à la cup.

 

J’ai des hémorroïdes quand je porte ma cup

Léna : Une femme m’a indiqué avoir des hémorroïdes à chaque fois qu’elle porte sa cup, depuis son accouchement. As-tu un avis sur cette question ?

De la même façon que pour la vessie, si la paroi entre le vagin et le rectum est trop molle, la cup peut déformer la zone et empêcher un drainage correct des vaisseaux sanguins de la zone péri-anale… et donc favoriser les hémorroïdes ( ce sont des veines qui se dilatent car trop de sang y stagne).

Il faudrait peut être faire un bilan en rééducation du périnée, pour lui éviter les descente d’organes quand elle sera plus âgée…

 

Le silicone de la cup peut-il passer à travers nos muqueuses ?

Léna : Y a-t-il un risque que le silicone de la cup passe à travers nos muqueuses (en référence au monde des plastiques dans le domaine du contact alimentaire) ? Et si oui, quel est-il selon toi ?

A priori le silicone de la cup est du même type que celui des prothèses mammaires, donc pas du tout la même chose que le plastique de nos boites alimentaires.

D’ailleurs, le silicone n’est pas du plastique, donc est bien moins toxique. Aucune inquiétude à avoir de ce coté-là.

 

Juste un petit mot sur les articles à propos des chocs toxiques. Il faut bien différencier ce risque (qui a priori est le même pour les tampons que pour la cup) de tous les éléments potentiellement néfastes contenus dans les tampons, et qui eux sont bien absents de la cup, d’où son intérêt.

Attention à ne pas se laisser avoir, et croire que cela enlève son intérêt « bio ». (Ce que tu as bien rappelé )

 

Léna : Un grand merci à toi, Marine, pour tes réponses claires à toutes ces questions !
J’espère que tout cela vous aidera à mieux comprendre le fonctionnement de votre corps ainsi que l’utilisation d’une cup de façon générale 🙂

++

 

Vos questions sur la cup : les réponses d’une sage-femme !
5 (100%) 3 votes

2 Commentaires

  1. Bonjour
    Je souhaiterai avoir l’avis de Marine sur l’utilisation de la cup quand on a un diu.
    J’utilisais la cup depuis environ un an et j’en etais très contente mais depuis que je me suis fait poser mon stérilet je n’ose plus l’utiliser alors comme j’ai des règles très faibles qui ne me permettent pas de mettre des tampons, je suis obligée d’utiliser des serviettes, on s’habitue mais j’avoue que je préférais ma cup mais ça me peur…
    Merci

    • Hello Dide,
      Merci pour ton message 🙂
      On avait déjà pas mal discuté sur ce sujet dans l’article sur le DIU et la cup, tu as été regarder un peu ?
      Sinon, j’espère que Marine repassera par là pour donner son avis 🙂
      ++

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *