Menu
TwitterRssFacebook
Catégories

Coupe menstruelle : questions fréquentes

Car vous imaginez bien que vous n’êtes pas la première à vous poser des questions autour de la cup !

 

Questions fréquentes sur la coupe menstruelles

Prenez un café et installez-vous confortablement :
nous allons répondre à toutes vos questions sur la cup !

 

 



 

1- C’est quoi une coupe menstruelle ?

Sous forme de cloche ou d’entonnoir en silicone médical, une coupe menstruelle est conçue pour récupérer le flux menstruel, au même titre quz les tampons et les serviettes.

Plus d’informations sur ce qu’est une coupe menstruelle.

 

2- J’utilise des tampons et cherche une autre méthode plus hygiénique. Me conseillez-vous cette coupe ?

Les méthodes de protection périodiques des femmes sont nombreuses. Les plus connues sont les tampons et les serviettes hygiéniques.

La coupe menstruelle est une alternative très pratique et confortable, et particulièrement sûre puisqu’elle en silicone : elle ne risque donc pas d’assécher vos muqueuses (comme ça peut parfois être le cas des tampons en cas de flux très léger).

Par ailleurs, elle est bien plus économique puisqu’elle a une durée de vie de 10 ans.

 

3- Ces coupes sont-elles standards ou existe-t-il plusieurs marques ?

Effectivement, on trouve sur le marché plusieurs marques de cups telles que la LadyCup, la DivaCup, la Meluna, la FleurCup, La Mooncup, …etc.

L’article proposé est cependant toujours le même : une coupe en silicone avec une tige au bout (ou un anneau, un boule…).

Il existe généralement 2 tailles :

  • une « petite taille », pour les jeunes femmes ou pour celles qui n’ont jamais eu d’enfant (ou celles qui ont accouché par césarienne),
  • une « grande taille » pour les autres.

Les principales variations entre fabricants se situent principalement au niveau de la souplesse du silicone (la cup sera plus ou moins rigide).

En fonction de votre gabarit et de votre pratique sportive, vous pourrez opter pour un modèle plus ou moins rigide.

 

N’hésitez donc pas à faire un comparatif pour bien choisir votre coupe menstruelle.

 

4- Comment nettoyer ma coupe menstruelle et avec quelle fréquence ?

Nettoyez votre cup avant chaque cycle avec un savon neutre.

Pendant les menstrues, videz-là régulièrement et rincez-là à l’eau froide avant de la ré-introduire.

Lorsque votre cycle est fini, vous pouvez stériliser la cup si vous le souhaitez (je ne le fais pas personnellement). Puis, stockez-là à l’abri des UV, dans le petit sac en toile qui vous a été fourni.

Remarque : Mieux vaut éviter de la ranger dans un emballage hermétique.

 

sac en toile coupe menstruelle

Sac en toile fourni avec votre coupe menstruelle
(modèle LadyCup)

 

Et n’hésitez pas à consulter aussi cet article qui explique tout ce qu’il faut savoir sur le nettoyage d’une cup.

 

5- Je pratique du sport quotidiennement, est-ce problématique avec l’utilisation de la coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle ne vous gênera pas lors de vos activités sportives : elle est discrète et très efficace !

En revanche, en fonction de l’activité sportive pratiquée (équitation, pilates…), vous jugerez peut-être utile d’opter pour une coupe assez rigide (comme par exemple la Meluna Sport, la Naturcup, la Mooncup…).

 

6- J’utilise un contraceptif, y a-t-il des risques si j’opte pour une coupe menstruelle?

Non, la coupe menstruelle peut être utilisée avec tout contraceptif.

Notamment, pour toute celles qui se posent des questions concernant le port de la cup et du stérilet en même temps, n’hésitez pas à consulter l’article dédié.

 

7- Comment rincer ma cup s’il n’y a pas de lavabo à proximité ? 4 techniques simples à utiliser !

Une question assez récurrente, malgré tout 😉

On peut la décliner de mille et une façons différentes d’ailleurs, par exemple :

« Comment faire pour enlever, nettoyer et remettre sa cup quand on n’est pas chez soi mais chez des amis, dans un centre commercial… » ?

Alors à chacune sa façon de faire, mais voici les techniques que je préfère :

  • Vous prenez une 2ème cup que vous placez à la place de la 1ère. Puis vous nettoyez sommairement la 1ère cup, la rangez dans du papier et vous la rincez ensuite correctement lorsque vous êtes près d’un point d’eau.
  •  

  • Emportez une petite bouteille d’eau aux toilettes : pratique pour rincer votre cup et vos mains.
    Certaines préfèreront utiliser des pipettes de sérum physiologique qu’on trouve en parapharmacie : plus discrètes que les bouteilles, vous vous essuyez ensuite les mains avec du papier puis vous vous lavez ensuite correctement en sortant des toilettes.
  •  

  • Enfin, n’oubliez pas que dans les centres commerciaux, les toilettes pour handicapés sont munies de lavabos.
    Les personnes handicapées y sont bien évidemment prioritaires si vous arrivez en même temps, « mais ces toilettes ne leur sont pas réservées (alors que c’est le cas pour les places de parking) ».
    Dixit une femme handicapée qui me l’a bien expliqué.
  •  

  • Allez, une dernière pour la route (elle m’a été rapportée par une cuppeuse, et j’ai trouvé l’idée très sympa) : utiliser une petite boite suffisamment grande pour accueillir la cup. Elle se glissera facilement dans un sac.
    Avant d’aller aux toilettes, on la remplit d’eau et on y place la cup après l’avoir vidée (on placera la tige vers le haut pour mieux l’attraper 😉 ). On secoue un peu et voilà, la cup est propre 😉
    On peut donc la remettre tranquillement et vider l’eau usagée dans les toilettes.
    Bien entendu, il ne faudra pas oublier de bien nettoyer le contenant de la même façon que la cup.